Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol

Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol

Photo : (c) Dassault Aviation - Le nEUROn en vol lors d'un test.

Depuis le 31 Octobre 2014, la Direction Générale de l'Armement, en association avec Dassault Aviation, mène une campagne d'essais en vol, depuis la base aérienne 125 d'Istres, afin de valider un certain nombre de points précis du programme du démonstrateur de drone de combat européen nEUROn.

Cette campagne, effectuée dans le Sud de la France, vient d'arriver à son terme a annoncé hier Dassault Aviation, dans un communiqué publié Lundi 09 Mars. En effet, l'information avait été dévoilée quelques jours plus tôt par le magazine spécialisé Air & Cosmos, dans un article daté du Jeudi 05 Mars.

Les principaux acteurs français de ce programme européen ont déclaré que cette campagne d'essais s'est déroulée en deux phases. Durant la première phase, "les essais ont eu pour but d’ouvrir le domaine de vol de l’appareil (y compris soute ouverte), de tester le capteur électro-optique et d’évaluer les performances de la liaison de données".

Par la suite, dans un second temps, "la plupart des vols ont été dédiés à des confrontations de type signature/détection dans les domaines infrarouge et électromagnétique, face à des systèmes opérationnels". Les systèmes opérationnels correspondent aux différents systèmes de détection, comme ceux des E-3 Sentry "AWACS", celui des radars sol-air, ainsi que le RBE2-AESA, embarqué par les Rafale. De plus, le drone nEUROn a été confronté aux autodirecteurs des missiles air-air, comme les MICA IR, pour InfraRouge, et MICA EM, pour ElectroMagnétique.

Dans son communiqué, Dassault Aviation a également ajouté que "durant toute cette campagne, le nEUROn et les moyens associés ont fait preuve d’une disponibilité et d’une fiabilité exemplaires".

De son côté, la Direction Générale de l'Armement, qui représente l'Etat français dans ce programme, a déclaré que la campagne d'essais "a fait intervenir l’expertise de plusieurs centres parmi lesquels DGA Essais en vol (Istres et Cazaux), DGA Maîtrise de l’information (Bruz) et DGA Techniques aéronautiques (Toulouse). De précieux enseignements ont été tirés sur la furtivité de ce type d’aéronef".

Après avoir effectué son centième vol Jeudi 26 Février, le drone nEUROn va s'envoler pour, dans un premier temps, l'Italie, et dans un second temps, la Suède. Selon Air & Cosmos, en Italie, l'aéronef devrait être confronté aux radars italiens et la chaîne d'images serait testé. En Suède, la campagne visera à "effectuer un largage d’armement depuis sa soute".

Le programme européen du nEUROn, qui a débuté en 2006, est le fruit d’une coopération européenne qui rassemble, outre la France avec Dassault Aviation comme maître d’œuvre, cinq pays partenaires et leurs industriels : l’Italie (Alenia Aermacchi), la Suède (Saab), l’Espagne (Airbus Defence & Space), la Grèce (HAI) et la Suisse (Ruag). Pour rappel, le premier vol du nEUROn a eu lieu à Istres, le 1er décembre 2012.

Le plus 

En images : Série de photos du démonstrateur de drone nEUROn.

(c) Dassault Aviation.

Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol
Le drone nEUROn va effectuer des tests hors de France après son 100ème vol

Partager cet article

Commenter cet article