Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le chiffre du jour : 54 (missiles air-sol ASMP-A)

Le chiffre du jour : 54 (missiles air-sol ASMP-A)

Hier Jeudi 19 Février, le Président de la République François Hollande a prononcé un discours sur la base aérienne 125 d'Istres, où sont implantées plusieurs unités des Forces Aériennes Stratégiques, comme l'EC 2/4 "La Fayette" équipé de Mirage 2000N ou le Groupe de Ravitaillement en Vol 2/91 "Bretagne", volant sur les vénérables C-135FR et KC-135.

A cette occasion, le Président a rappelé sa position concernant la dissuasion nucléaire, quelle soit aéroportée ou océanique, en déclarant que "le contexte international n’autorise aucune faiblesse. Et c’est pourquoi, le temps de la dissuasion nucléaire n’est pas dépassé. Il ne saurait être question, y compris dans ce domaine, de baisser la garde".

Lors de son discours de quarante minutes, le chef des Armées a, entres autres, évoqué la prolifération des armes de destruction massive avec comme exemple le dossier iranien et les essais nucléaires de la Corée du Nord, il a rappelé les armes chimiques et biologiques, et il a également tenu, dans un souci de "transparence", à dévoiler l'arsenal nucléaire français.

C'est pourquoi, depuis maintenant vingt-quatre heures, nous savons de combien de missiles air-sol ASMP-A dispose la France : 54.

François Hollande a, à ce sujet, déclaré qu'il ne craignait "pas d’informer que la France dispose de trois lots de 16 missiles portés par sous-marins [SNLE - Sous-marin Nucléaire Lanceur d'Engins, NDLR], et de 54 vecteurs ASMP1". Les missiles ASMP-A sont emportés par les Rafale B de l'Escadron de Chasse 1/91 "Gascogne", basé sur la BA 113 de Saint-Dizier et référant dans les missions de dissuasion nucléaire, mais aussi par les Mirage 2000NK3 de l'Escadron de Chasse 2/4 "La Fayette".

Toujours dans un souci de transparence et de vérité, le Président a ajouté que "la France proposera très prochainement la visite des nouveaux sites qui n’accueillent plus d’armes nucléaires ; le plateau d’Albion, où les silos qui abritaient la composante sol-sol sont complètement démantelés, la base [aérienne 116, NDLR] de Luxeuil dont les dépôts de stockage d’armes sont maintenant vides".

Le chef de l'Etat a complété son propos en indiquant qu'il souhaitait "que ce geste inspire l’attitude d’autres puissances nucléaires, avec des visites auxquelles nos experts pourront agréablement se rendre".

Photo : (c) Présidence de la République - François Hollande échange avec deux pilotes de chasse devant un Rafale B de l'EC 1/91 "Gascogne", configuré dans le cadre d'un raid nucléaire

Le plus :

  • Vidéo : Embarquez à bord d'un Rafale B lors d'un raid nucléaire !
  • Photo : Un Mirage 2000N de l'EC 2/4 "La Fayette" et un Rafale B de l'EC 1/91 "Gascogne" en position derrière un KC-135 du GRV 2/91 "Bretagne". Les deux chasseurs sont équipés de l'ASMP-A.

Copyright : G. Martel / Armée de l'Air

Le chiffre du jour : 54 (missiles air-sol ASMP-A)

Partager cet article

Commenter cet article

Stéphane 22/02/2015 18:39

16 missiles mer-sol. Chacun disperse 6 charges nucléaires à 6000 km de portée.

Stéphane 22/02/2015 18:30

Mirage 2000 N en service dans deux bases aérienne.

1 escadron à Luxeuil.

1 escadron à Istre.

Pourquoi il ne parle pas aussi de Luxeuil ? Ils sont toujours en service, non ?

Bonne soirée.

Defens'Aero 22/02/2015 23:09

Ah non non.
La base n'est absolument pas fermée. Il y a notamment le (grand) Groupe de Chasse 1/2 "Cigognes", équipé de Mirage 2000-5F ;-)

Stéphane 22/02/2015 19:41

Il n'y a donc plus d'avion à Luxeuil !

La base est fermée ?

Defens'Aero 22/02/2015 19:10

Non, absolument pas.
Il y a un seul escadron de 2000N : l'EC 2/4 "La Fayette", à Istres.