Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Russie cloue au sol sa flotte de Su-24 Fencer après le crash d'un appareil

La Russie cloue au sol sa flotte de Su-24 Fencer après le crash d'un appareil

Photo : (c) DR - Deux Su-24 "Fencer" de l'Armée de l'Air russe en vol au cours d'une mission.

Mercredi 11 Février, un Su-24 "Fencer" de l'Armée de l'Air russe s'est écrasé alors qu'il s’apprêtait à atterrir sur l'aérodrome de Marinovka, à seulement quelques kilomètres de la ville russe de Volgograd (anciennement appelée Stalingrad), située dans l'oblast de Volgograd, dans le Sud-Ouest de la Russie.

Au cours de son approche finale donc, l'appareil s'est écrasé à sept kilomètres seulement de la piste, tuant les deux pilotes russes qui se trouvaient à bord du Su-24, selon un communiqué publié par le Ministère russe de la Défense, le jour même de l'accident. Cependant, le crash n'a occasionné aucunes pertes civiles ou des dégâts matériels, étant donné que la zone était déserte.

Lorsque cet accident a eu lieu, les deux aviateurs russes rentraient d'une mission d'entraînement de routine, toujours selon le Ministère de la Défense. Les équipes de secours russes ont eu du mal localiser le site du crash de l'appareil et à retrouver les débris du Su-24, qui, avec le choc, a créé un important cratère au sol, et a occasionné la répartition de la carcasse de l'avion d'attaque au sol sur une zone de quatre hectares.

A la suite de ce tragique accident, le Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air russe a pris la décision, temporaire, de clouer au sol la totalité de la flotte des Su-24 "Fencer" qui sont en service au sein de sa force aérienne. Cette décision sera effective pendant toute la durée de l'enquête, et tant qu'une réponse ne sera pas apportée sur les origines de ce crash.

Par ailleurs, une commission d'enquête du Ministère de la Défense est notamment chargée de mener des investigations afin d'établir les conséquences de ce crash, qui a complètement détruit l'appareil, selon une source russe, citée par l'agence de presse Sputnik.

Les services présents sur les lieux de l'accident ont pu récupérer les boîtes noires du Su-24 "Fencer", qui seraient dans un état "satisfaisant" et aucunes pistes ne sont écartées, que ce soit un problème technique émanant de l'appareil, ou une erreur humaine provenant du pilote.

Le Su-24, qui est un bombardier russe capable d'effectuer des missions air-sol ainsi que des missions de reconnaissance avec un suivi de terrain automatique, est entré en service dans les années 70 en Russie. Bien que son avionique et son armement a été grandement amélioré depuis, il reste un appareil âgé, mais efficace, et qui doit être remplacé, à l'horizon 2020, par des Su-34 "Fullback". Actuellement, l'Armée de l'Air russe disposerait d'une flotte d'environ 280 Su-24, contre une cinquantaine de Su-34.

Partager cet article

Commenter cet article

Stéphane 15/02/2015 11:19

Le Mirage 2000 D ou N ont un suivi de terrain automatique aussi ?

Bon dimanche.

Defens'Aero 16/02/2015 10:30

Ça, il n'y a que ceux qui sont à l'intérieur qui peuvent le dire ;-)

Stéphane 15/02/2015 22:29

Merci de votre réponse.

Bon maintenant, quand je vois un D ou un N passé, il est en automatique ou en manuel ?

Toto 15/02/2015 19:38

Bien sur, et performant. Et le Mirage IV l'avait déja...

Stéphane 15/02/2015 11:09

Yes, le voilà le reportage, merci !