Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La France commande un troisième drone américain MQ-9 Reaper

La France commande un troisième drone américain MQ-9 Reaper

Photo : © JL. Brunet / Armée de l'Air - Un drone MQ-9 Reaper de l'Armée de l'Air dans la BSS.

A l'occasion du nouvel an et du passage en 2015, le Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian s'est rendu au Sahel, afin de passer le réveillon avec les militaires français qui sont engagés dans l'opération Barkhane, et qui luttent quotidiennement contre les terroristes dispersés au sein de la bande sahélo-saharienne.

A cette occasion, lors d'un discours sur la base aérienne de Niamey, au Niger, Jean-Yves Le Drian a déclaré que la France "commanderait en 2015 un système supplémentaire, c'est-à-dire trois drones supplémentaires". Chose peu courante, et face aux nombreuses coupes budgétaires qui sont appliquées aux forces armées françaises, ces drones sont commandés deux ans plus tôt que prévu, puisqu'ils devaient l'être, à la base, en 2017.

La troisième commande de ce drone arrive donc à grand pas, si l'on en croit l'avis de marché publié par le Pentagone le Jeudi 05 Février dernier. Repéré par mon confrère du blog Lignes de Défense, le communiqué indique que le montant de cette troisième commande d'un drone MQ-9 Reaper est évalué à 3,8 millions de dollars, et qu'il devra être livré avant le 29 Juillet 2015.

Jean-Yves Le Drian avait déclaré à ce sujet que le troisième vecteur sera opérationnel sur zone "avant la fin du premier trimestre, au mois de mars 2015". Par ailleurs, il est également précisé que cette vente fait référence à un "besoin opérationnel urgent".

Cet appareil, qui est destiné à des missions de reconnaissance et qui n'est, malheureusement, pas armé, sera très rapidement déployé sur la base aérienne de Niamey, au Niger, au sein de l'Escadron de Drones 1/33 "Belfort". Il évoluera aux côtés des deux autres MQ-9 Reaper, qui sont quotidiennement mis en oeuvre afin de lutter contre les groupes terroristes, et peut être même au-dessus du Nigéria, pour observer les faits et gestes des terroristes de Boko Haram.

Les deux premiers drones Reaper français, entrés en service en Janvier 2014, ont effectué, en dix mois, plus de 2.000 heures de vol au sein de la bande sahélo-saharienne. Au total, la loi de programmation militaire française, qui court sur la période 2014-2019, prévoit l'acquisition de douze Reaper.

Partager cet article

Commenter cet article

Valentin 14/02/2015 23:28

Nous ne sommes pas censé avoir des drones Harfang ?? Il me semble même qu'il sont basé a Cognac si je ne m'abuse.

Stéphane 14/02/2015 19:37

Allez, un reportage sur le crash de la semaine !

Crash d'un Su-24 Fencer !!