Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Egypte réalise plusieurs frappes aériennes contre l'Etat Islamique en Libye

L'Egypte réalise plusieurs frappes aériennes contre l'Etat Islamique en Libye

Photo : (c) USAF - Un F-16 égyptien ravitaille auprès d'un KC-135 Stratotanker du 452d Air Mobility Wing.

Très médiatisé, en raison de ses actes barbares et de ses conquêtes de certaines régions en Syrie et en Irak, on connait tous l'Etat Islamique dans cette région du Moyen-Orient. Cependant, ce dernier est beaucoup moins connu et il également moins médiatisé dans les autres zones où certains groupes ont prêté allégeance à l'Etat Islamique, comme en Libye.

Depuis maintenant plusieurs mois, Derna, une ville libyenne de 100.000 habitants qui borde la Méditerranée, au Nord de la Libye, est contrôlée et dirigée par la milice du Conseil consultatif de la jeunesse islamique. Et ces jihadistes, en coopération avec des milices de la région continuent leurs expansions dans d'autres villes côtières. Le 12 Janvier dernier, afin d'affirmer leur présence en Libye, la branche libyenne de l'organisation avait diffusé des photos de 21 coptes, des chrétiens d'Egypte, qu'elle venait de kidnapper dans la ville de Syrte.

Un mois plus tard, dans une vidéo diffusée Dimanche 15 Février, l'Etat Islamique a mis en ligne une vidéo mettant en scène l'exécution de ces 21 chrétiens égyptiens, vêtus d'une combinaison orange, semblable à celles portées par les détenus de Guantánamo. La scène se déroule sur une plage libyenne et un des bourreaux lance une forte critique aux occidentaux, avec derrière, la mer Méditerranée "dans laquelle vous avez jeté le corps de cheikh Oussama Ben Laden".

En représailles à ces assassinats, l'Egypte, qui, le même jour, a conclu l'achat de 24 Rafale, a mené des raids aériens contre des positions de l'Etat Islamique en Libye, et plus particulièrement dans la ville de Derna, dans la province de Cyrénaïque.

Dans un communiqué publié Lundi 16 Février, l'Etat-Major des Armées égyptien a indiqué que "nos forces armées ont mené lundi des frappes aériennes ciblées contre des camps et des lieux de rassemblement ou des dépôts d'armes de Daech".

Ces frappes, menées par des F-16 lors d'une mission de nuit, et en coopération avec les forces armées libyennes, ont conduit à la mort d'une cinquantaine de jihadistes de l'Etat Islamique, selon un bilan non vérifiable donné par Saqr Al-Jaroushi, le chef de la Force Aérienne Libyenne, à une chaîne de télévision égyptienne. De plus, des centres de communication ainsi que des dépôts de munitions, utilisés par les jihadistes de l'Etat Islamique, ont été touchés et détruits par ces frappes.

Des frappes aériennes ont également été menées à Syrte et Ben Jawad, et Al-Jaroushi a notamment indiqué que "d'autres frappes aériennes seront menées aujourd'hui et demain en coordination avec l'Egypte".

Au mois d'Août 2014, les Emirats Arabes Unis ont effectué des frappes aériennes en Libye contre des positions occupées par les milices islamistes, et plus précisément dans les alentours de la ville de Tripoli. Selon le blog Secret Défense, du journaliste Jean-Dominique Merchet, les Mirage 2000-9 de la Force Aérienne des Émirats Arabes Unis seraient à l'origine de ces différentes frappes, réalisées depuis des bases aériennes égyptiennes. Les Etats-Unis auraient notamment apposé leur veto concernant l'utilisation des F-16 dans ce genre de mission. Ce veto aurait permis à la diplomatie française de "marquer des points" dans le contrat des Rafale avec l'Egypte, car Paris est moins contraignant concernant l'utilisation qui est faite des aéronefs où ils sont exportés, en laissant une marge de manœuvre, ainsi qu'une certaine indépendance.

_____________________________________________

Le plus :

Vidéo - Les F-16 de la Force Aérienne Egyptienne au décollage et à l'atterrissage lors de ces frappes aériennes.

 

Partager cet article

Commenter cet article