Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un F-16D grec s'est écrasé sur la base aérienne d'Albacete et fait une dizaine de morts

Un F-16D grec s'est écrasé sur la base aérienne d'Albacete et fait une dizaine de morts

Régulièrement, des dizaines et dizaines de pilotes de chasse, qui sont issus des forces aériennes de l'OTAN, se retrouvent pendant plusieurs semaines sur la base aérienne d'Albacete, en Espagne, afin d'obtenir leur qualification de "chef de mission", dans le cadre de l'exercice multinational Tactical Leadership Programme (TLP).

C'est au cours de la session TLP 2015-1, organisée depuis le Lundi 19 Janvier, qu'un F-16D de la Force Aérienne Grecque s'est écrasé, quelques instants après le décollage, sur un parking où étaient stationnés des avions de chasse et d'entraînement provenant de divers pays.

Le Ministère espagnol de la Défense a indiqué que le terrible accident a eu lieu aux alentours de 15h30, et que l'appareil s'est écrasé sur "l’aire de stationnement, heurtant plusieurs avions qui s’y trouvaient". Le crash du F-16D biplace, occupé par un pilote et un navigateur officier système d'armes en place arrière, a engendré la mort de plusieurs militaires au sol, qui travaillaient à la mise l'entretien des aéronefs, et de l'équipage grec.

A l'heure où sont écrites ces lignes (22h30), aucun bilan définitif n'a été communiqué, et un flou règne encore sur cette dramatique situation. Selon plusieurs informations provenant des médias locaux espagnols, il y aurait une douzaine de blessés et une dizaine de morts, de nationalités différentes, dont neuf seraient italiens.

Le Ministère français de la Défense a publié un second communiqué dans la soirée où il explique que huit militaires français ont trouvé la mort, "qu'un blessé est en situation d'extrême urgence. Que cinq autres sont en réanimation dont deux placés en coma artificiel. Et que trois autres blessés légers sont en sortie d'hôpital". La majorité des blessés français sont des mécaniciens, qui seraient grièvement brûlés.

Selon Nathalie Guibert, journaliste au journal Le Monde, les huit Français tués sont : "un pilote de chasse de l'Escadron de Chasse 1/7 "Provence", un navigateur et six mécaniciens, et la plupart viennent de la base aérienne de Nancy".

Par ailleurs, selon plusieurs médias et des photos publiées sur Twitter, plusieurs aéronefs ont été soit touchés, soit détruits lors du crash du F-16D. Les deux Alpha Jet et deux Mirage 2000 déployés dans le cadre de cet exercice sont totalement détruits, et d'autres aéronefs sont touchés en raison de l'incendie qui a suivi l'explosion. L'Armée de l'Air avait déployé deux Mirage 2000D, deux 2000-5F, deux Rafale, ainsi que deux Alpha Jet.

Après ce "drame d'une rare violence", le Ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, sera cet après-midi sur la base aérienne d'Albacete, afin de se trouver aux côtés de ses aviateurs, dans cette douloureuse épreuve.

Photo : (c) TV espagnole - Les aéronefs en feu sur le parking de la base aérienne après le crash du F-16D.

Partager cet article

Commenter cet article