Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La flotte de drones de l'US Air Force se trouve dans un "point de rupture" en raison d'un manque de personnel

La flotte de drones de l'US Air Force se trouve dans un "point de rupture" en raison d'un manque de personnel

Depuis la mise en service des drones armés MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper au sein de l'US Air Force, ces aéronefs participent constamment aux opérations dans lesquelles les Etats-Unis sont engagés, notamment celles dans la lutte contre le terrorisme, que ce soit en Afghanistan, en Somalie, au Pakistan, mais aussi en Irak et en Syrie.

Cependant, et à la vue de l'utilisation en constante augmentation de ces drones, pilotés depuis une base aux Etats-Unis, l'US Air Force doit faire face à un manque important de personnel, ce qui ne lui permet pas de pouvoir mettre en oeuvre la totalité de ces Predator et Reaper.

En effet, selon le quotidien américain The Daily Beast, (article ici, en anglais) qui se base sur une note interne de l'Air Combat Command (ACC) et sur les déclarations anonymes d'un haut responsable militaire, les Etats-Unis n'ont pas assez de pilotes, de mécaniciens, ainsi que de spécialistes capables d'analyser les images récoltées par les capteurs de ces drones.

Cette pénurie, qui vient d'arriver à un point de rupture, ne devrait pas cesser et devrait même s'accentuer étant donné que le Pentagone continue de demander des missions, et que le nombre de vols au-dessus de l'Irak et de la Syrie devraient augmenter au mois d'Avril 2015.

Si on prend en compte la flotte des Predator et des Reaper qui sont opérationnels, couplée avec l'équipage qui met en oeuvre ces drones, seuls sept drones sur huit peuvent voler.

Ce manque de militaires opérationnels entraîne des bouleversements au sein de l'US Air Force, avec l'envoi de certains élèves, qui sont encore en formation, dans des escadrons opérationnels, avec l'augmentation importante du nombre d'heures supplémentaires, des congés qui ne sont pas acceptées, ainsi que le retard de certains militaires dans leur carrière étant donné qu'ils ne peuvent plus travailler et assister aux cours qui leurs permettent de monter en grade.

Photo : (c) USAF - MQ-1 Predator au premier plan, et un MQ-9 Reaper dans le fond.

Partager cet article

Commenter cet article