Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Bahreïn lance un vaste programme afin de moderniser sa force aérienne

Bahreïn lance un vaste programme afin de moderniser sa force aérienne

Bahreïn, petit pays situé au Moyen-Orient, dans le Golfe Persique, est un état qui, dans le domaine de l'aviation militaire, est rarement au devant de la scène. Cependant, cette tendance s'est vue bousculer il y a quelques mois lorsque sa force aérienne a pris part aux frappes aériennes contre l'Etat Islamique en Irak et en Syrie, et cela va encore être le cas car le gouvernement bahreïnien vient de lancer un vaste programme, en plusieurs phases, afin de moderniser, dans différents domaines, sa Force Aérienne Royale.

Phase 1 : Modernisation des F-16C et D Block 40

Bahreïn dispose d'une flotte de F-16C et D répartie avec, d'un côté, dix-sept F-16C pour les missions de combat, et de l'autre, quatre F-16D pour les missions de formation. Ces appareils ont été acquis, pour le premier lot, dans les années 90, dans le cadre d'un contrat portant le nom de "Peace Crown I". Par la suite, ce sont dix F-16C, toujours des Block 40, qui sont achetés par Barheïn.

Ces F-16, qui ont notamment participé à la guerre du Golfe en 1991, vont recevoir plusieurs améliorations, comme l'ajout d'un radar à balayage électronique (AESA), d'une avionique de dernière génération avec des écrans tactiles, d'une liaison de données L16, et de plusieurs armements air-air et air-sol, guidés par le pod de ciblage laser Sniper.

La modernisation de la flotte des F-16C et D entraînera également la modernisation de l'avionique de bord des avions d'entraînement et de formation Hawk, afin de ne pas avoir un fossé technologique trop important entre les deux versions de ces aéronefs.

Phase 2 : Remplacement des F-5 Tiger II

Plus anciens, et moins performants, les huit F-5E et les quatre F-5F Tiger II de la Force Aérienne Royale de Bahreïn sont entrés en service à partir des années 1985. Ces appareils, bien qu'ils aient effectué des missions lors de la guerre du Golfe, deviennent trop obsolètes et leurs structures, comme tout aéronef de combat, vieillissent au fil du temps et des missions.

C'est pourquoi, toujours dans le cadre de ce grand plan de modernisation, Bahreïn va lancer un appel d'offres afin de sélectionner un avion de combat, mais pas avant 2025. Il y a quelques mois maintenant, quelques informations ont circulé et stipulaient que le Royaume serait en négociation avec le consortium européen Eurofighter, qui va promouvoir son Typhoon.

On ne sait pas quel pays sera chargé de la vente, ni quelle version sera proposée. Par ailleurs, et c'est encore trop tôt pour le dire, on ne sait pas non plus si les principaux concurrents de cet appareil seront aussi dans la course, avec notamment le Rafale de Dassault Aviation, ou le suédois JAS-39 Gripen NG de Saab.

Phase 3 : Une nouvelle flotte d'hélicoptères

Tout d'abord, Bahreïn va moderniser sa flotte de vingt-deux hélicoptères d'attaque AH-1E et F Cobra, utilisés pour les missions d'attaques au sol, ainsi que les huit autres, utilisés pour la formation des jeunes pilotes, sous la version AH-1P.

Cette modernisation verra l'intégration de nouveaux armements modernes, dits "intelligents", ainsi que l'amélioration, pour les pilotes, de la connaissance du champ de bataille via des systèmes informatiques plus puissants, et qui puissent s'adapter à des opérations avec des forces armées étrangères, au sein d'une coalition.

De plus, ces hélicoptères d'attaque, construits par l'américain Bell Helicopter, seront soit remplacés, soit maintenus en service aux côtés d'une nouvelle flotte d'hélicoptères. De nombreux concurrents sont en lice, tous issus d'horizons différents.

On retrouve le Tigre HAD d'Airbus Helicopter, le très connu AH-64E Apache de Boeing, le sud-africain AH-2 Rooivalk développé par Denel, ainsi que le turc T-129 ATAK, ou l'AH-1Z Viper américain. Autrement, concernant les hélicoptères issus de firmes russes, il y a le Ka-52 Hokum développé par Kamov, face au Mi-28 Havoc de l'entreprise Mil.

Photo : Source, Forum algérien - Vol en formation de quatre F-16C de la Force Aérienne Royale de Bahreïn.

SONDAGE : N'oubliez pas de répondre à ce questionnaire pour améliorer Defens'Aero >> Cliquez ici !

Partager cet article

Commenter cet article