Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Force Aérienne Camerounaise a frappé des jihadistes de Boko Haram

La Force Aérienne Camerounaise a frappé des jihadistes de Boko Haram

Si on entend régulièrement des informations concernant des combats entre les forces armées nigériane et les jihadistes du groupe Boko Haram, il n'en reste pas moins que les autres pays de la région doivent eux aussi faire face aux attaques de ces jihadistes.

C'est notamment le cas pour le Cameroun qui a du contrer des offensives plus importantes et de plus grande envergure le week-end du 27 et 28 Décembre. En effet, selon Issa Tchiroma, le Ministre de l'Information, "des unités du groupe Boko Haram ont attaqué Makari, Amchide, Limani et Achigachia dans le cadre d'un changement de stratégie consistant à occuper les forces camerounaises sur différents fronts, ce qui les rend plus vulnérables du fait de la mobilité et du caractère imprévisible de leurs attaques".

Ces attaques, qui ont été portées sur des villes situées au Nord-Ouest du Cameroun, et qui jouxtent avec la frontière du Nigéria, à quelques kilomètres seulement de N'Djamena, ont été contrées par des milliers de militaires camerounais qui se trouvaient au sol. Cependant, en raison de la vigueur de ces attaques, et notamment l'une d'elles contre le camp militaire d'Assighasia, "les forces de défense camerounaises ont dû reculer après avoir tenté de défendre leur position". C'est à cette occasion qu'un ou plusieurs aéronef-s de la Force Aérienne Camerounaise est/sont entré-s en action.

En effet, dans le communiqué publié Dimanche 28 Décembre, Yaoundé a déclaré que "sur très hautes instructions du président de la République (Paul Biya), l'aviation de chasse camerounaise est entrée en action pour la première fois depuis le début de ce conflit". A la suite de ces frappes aériennes portées par les pilotes camerounais, et "après deux passages et un feu nourri de ses vecteurs de combats, les assaillants ont déguerpi du camp d'Assighasia en territoire camerounais, perdant plusieurs combattants".

Ce même communiqué ajoute que "l'entrée en action de notre aviation dans ce conflit constitue une nouvelle gradation de la riposte camerounaise face à la multiplication [...] des attaques ennemies venues du groupe terroriste Boko Haram".

Le Cameroun dispose d'une force aérienne dont il est difficile d'estimer son état et sa disponibilité. En ce qui concerne les aéronefs utilisés pour les missions de combat, elle met en oeuvre cinq Aermacchi MB-326K Impala II (fiche aéronef), développés dans les années 50 par l'Italie, et acquis en 1997 par le Cameroun. Ces appareils emportent deux canons, ainsi que des bombes air-sol sous voilure, et ont un blindage renforcé au niveau du cockpit. Le pays dispose aussi de quatre Alpha Jet (photo), qui peuvent aussi participer aux missions de soutien aérien, si ils disposent de l'armement adéquate.

Photo : Alpha Jet de la Force Aérienne Camerounaise au cours d'un vol.

Partager cet article

Commenter cet article

Plont 30/12/2014 13:15

Alpha jets équipés d'un pod canon de 30 mm