Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Etat Islamique a capturé un pilote de chasse jordanien de F-16A après le crash de son avion

L'Etat Islamique a capturé un pilote de chasse jordanien de F-16A après le crash de son avion

En Europe, et dans d'autres parties du monde, alors que des milliers de familles préparaient le réveillon afin de fêter Noël, les militaires et les pilotes de chasse de la coalition internationale ont continué à mener leurs frappes et leurs missions au-dessus de l'Irak et de la Syrie. C'est au cours d'une de ces missions que des jihadistes de l'Etat Islamique auraient abattu un F-16A de la Force Aérienne Royale Jordanienne.

En effet, d'après les différents médias internationaux, ainsi qu'un communiqué de presse officiel diffusé via l'agence de presse Petra, la Jordanie a confirmé qu'un F-16A s'est écrasé en Syrie, dans la région de Racca, au cours d'une mission contre plusieurs cibles appartenant à l'Etat Islamique. Cependant, plusieurs versions existes et diffèrent suivant les belligérants.

D'après l'Etat Islamique, qui a imposé un califat à cheval sur la Syrie et l'Irak, le F-16A de la Force Aérienne Royale Jordanienne a été abattu par un missile sol-air MANPADS, alors que celui était vraisemblablement en train de voler en basse altitude, parce qu'il avait un problème technique, ou parce qu'il effectuait sa mission. Toutefois, il est impossible de donner le type du lanceur, contrairement à ce qui a pu être dit sur certains médias, étant donné que chaque antagoniste donne sa propre version des faits.

Par la suite, quelques heures après la publication de ces premières informations, l'US Central Command a déclaré dans un communiqué que "les éléments de preuve indiquent clairement que l'Etat Islamique n'a pas abattu l'appareil contrairement à ce que soutient l'organisation terroriste".

Bien que les origines de cet accident soient encore inconnues, ce qui est sur, c'est que Amman a bel et bien perdu un F-16A, puisque une source militaire jordanienne a indiqué que "lors d’une mission menée mercredi matin par plusieurs avions de l’armée de l’air jordanienne contre les repaires de l’organisation terroriste EI dans la région syrienne de Raqa, un de nos appareils est tombé et le pilote a été pris en otage par l’organisation terroriste".

Si l'on en croit les diverses photos postées dans la journée par les jihadites de l'Etat Islamique, très actifs sur les réseaux sociaux comme Twitter, il s'agirait d'un F-16A, monoplace et mono-réacteur, qui s'est écrasé sur le territoire syrien. Le pilote d'environ 24 ans, qui se prénommerait Maaz al-Kassasbeh, serait détenu par les jihadistes de cette même organisation après qu'il se soit éjecté de son appareil.

Dans le cadre de ces opérations contre l'Etat Islamique, outre un premier F-16C de l'US Air Force qui s'était écrasé au début du mois de Décembre, quelques instants après le décollage, et si le fait que le F-16A jordanien a été abattu par l'Etat Islamique est confirmé, cela serait la première fois qu'un avion de chasse de la coalition est abattu dans cette opération.

La Jordanie est l'un des pays arabes à participer à la coalition aux côtés de l'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, de Bahreïn, du Qatar, et du Maroc. Le pays participe aux opérations depuis le début de cette campagne aérienne, et elle met également en oeuvre des bases aériennes à disposition de pays alliés, comme la France avec six Mirage 2000D, ou les F-16 de l'Armée de l'Air Royale Néerlandais et de la Composante Air belge.

Source photo : Compte Twitter pro-Etat Islamique - La verrière du F-16 qui s'est écrasé en Syrie.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 25/12/2014 16:02

Let us hope for the better.