Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Italie, l'Espagne, la Belgique et la Pologne vont assurer la protection des espaces aériens des pays baltes

L'Italie, l'Espagne, la Belgique et la Pologne vont assurer la protection des espaces aériens des pays baltes

A partir du début de la crise de Crimée, et avec l'annexion de cette région par la Russie, les pays occidentaux membres de l'OTAN ont pris certaines dispositions afin de réaffirmer leur soutien envers les pays qui jouxtent l'Ukraine, comme la Pologne, la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie.

Depuis plusieurs mois donc, et à tour de rôle, les forces aériennes des pays membres de l'OTAN prennent la permanence opérationnelle afin d'identifier et d'intercepter les appareils qui survoleraient les pays baltes (Lettonie, Estonie, et Lituanie), étant donné que ces états ne disposent pas d'une force aérienne. Bien que la mission Baltic Air Policing est mise en place depuis 2004, elle a été renforcée depuis le mois d'Avril avec la mise en place de plusieurs plots de permanence opérationnelle, et non d'un seul, lorsque les relations avec la Russie étaient apaisées.

A partir du mois de Janvier 2015 donc, les Eurofighter Typhoon de la Luftwaffe, les F-16A néerlandais, les F-16 portugais, et les CF-188 Hornet de l'Aviation Royale Canadienne vont être remplacés par des Typhoon italiens et espagnols, des Mig-29 polonais, ainsi que des F-16A belges.

Pour la toute première fois, quatre Eurofighter Typhoon italiens, appartenant à l'Aeronautica Militare, vont être déployés à partir du 1er Janvier 2015 sur la base aérienne de Siauliai, en Lituanie, où ils remplaceront les F-16A de la Force Aérienne Portugaise. En parallèle, et toujours sur la même base aérienne, les quatre CF-188 Hornet canadiens seront relevés par autant de Mig-29 Fulcrum de la Force Aérienne Polonaise.

En ce qui concerne les Eurofighter Typhoon de l'Ejercito del Aire, ces derniers vont être envoyés en Estonie, sur la base aérienne d'Amari, afin de prendre le relais après les missions effectuées par les quatre confrères allemands de la Luftwaffe. Ici aussi, c'est la première fois que les pilotes de chasse espagnols vont effectuer cette mission sous les ordres de l'OTAN.

Enfin, en Pologne, les F-16A appartenant à l'Armée de l'Air Royale Néerlandaise pourront retourner chez eux puisque quatre F-16A belges issus de la Composante Air vont être stationnés sur la base aérienne de Malbork, là où étaient stationnés les Rafale et les Mirage 2000C et -5F de l'Armée de l'Air française.

Les violations ou les approches des espaces aériens de la Lettonie, de la Lituanie, et de l'Estonie par des avions de chasse et des bombardiers russes sont réguliers, pour ne pas dire quotidiens. Certaines permanences opérationnelles sont déclenchées plusieurs fois par jour afin d'intercepter des formations russes, composées, souvent, d'un ou plusieurs bombardiers stratégiques, et escortés par des avions de chasse. A côté de ces pays participants, la Finlande, la Suède, mais aussi la Norvège, assurent quotidiennement la protection de leurs espaces aériens avec leur propre force aérienne (F-18C Hornet, F-16A, et Jas-39C Gripen).

Ces décollages sur alerte permettent aux pilotes d'intercepter des Mig-29 Fulcrum, des Su-27 Flanker, des chasseurs bombardiers Su-24 Fencer et Su-34 Fullback, et même des Mig-31 Foxhound... mais aussi, des bombardiers Tu-95 Bear et Tu-22M Backfire, aux côtés des ravitailleurs Iliouchine Il-78 ou autres avions de reconnaissance russes.

Photo : (c) ICEprod - Mig-29 polonais lors d'un passage en France, sur la BA115 d'Orange.

Vidéos et photos des interceptions des aéronefs russes :

Partager cet article

Commenter cet article

Ange 07/01/2015 16:03

Les pilotes de chasse espagnols ont déjà défendu en 2006 le ciel baltique sous les ordres de l'OTAN. Les Mirages F1 ont été basé à Siauliai pendant 4 mois.

Merci beaucoup pour votre article. Cordialement.