Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des F-4 Phantom II iraniens participent aux opérations contre l'Etat Islamique

Des F-4 Phantom II iraniens participent aux opérations contre l'Etat Islamique

Au début du mois de Juillet de cette année, l'Iran, bien que cela n'a jamais été officiellement annoncé, a envoyé à l'Irak un lot de trois avions d'attaque au sol Su-25 "Frogfoot". Ces appareils sont utilisés pour contrer les attaques et pour tenter de reprendre l'avantage face aux jihadistes de l'Etat Islamique. Cependant, on sait peu de choses sur leur utilisation, l'origine des pilotes qui les font voler, des mécaniciens qui les entretiennent, ...

Désormais, on sait que le gouvernement iranien, en plus de la livraison d'avions de chasse et d'armes aux combattants, emploie également des F-4 Phantom II appartenant à la Force Aérienne de la République Islamique d'Iran. En effet, un appareil de ce type a été filmé par des journalistes de la chaîne de télévision qatarie Al Jazeera au cours d'une opération menée dans l'Est de l'Irak, en coordination avec les forces armées irakiennes et kurdes qui sont sur le terrain.

Bien que l'on reconnaisse la silhouette d'un F-4 Phantom II, les marquages, comme l'immatriculation de l'appareil ou les cocardes ne sont pas visibles. Mais au Moyen-Orient, il n'y a que deux pays uniquement qui mettent encore en oeuvre ce type d'appareil : la Turquie ainsi que l'Iran. Etant donné que la Turquie ne veut toujours pas s'engager militairement contre l'Etat Islamique, il reste qu'un seul état derrière ces frappes aériennes, l'Iran.

La scène a été filmée le Dimanche 30 Novembre dernier, dans l'Est de l'Irak, à proximité des villes de Jalawla et de Saaba, à seulement quarante kilomètres de la frontière iranienne. Dans cette région, et depuis plusieurs semaines, les combats font rage autour de ces deux villes entre les jihadistes de l'Etat Islamique et les soldats irakiens, épaulés par les combattants kurdes.

Selon les informations qui sont disponibles sur le forum ACIG, la Force Aérienne de la République Islamique d'Iran a annulé, au mois d'Octobre, un de ses grands exercices d'entraînement aux tirs, étant donné que ses pilotes et les appareils étaient engagés dans des missions de Close Air Support contre l'Etat Islamique. De plus, des officiers irakiens, iraniens et américains travailleraient ensemble afin de coordonner les attaques contre les positions jihadistes.

De plus, si l'on en croit les écrits publiés sur ce même forum, l'Iran utilise ses bases aériennes à l'Ouest du pays étant donné la proximité avec les combats, et quatre de ces bases participent aux opérations. Une dizaine de Close air Support auraient été effectués, ces onze derniers jours, et deux bombes à guidage laser auraient été larguées autour de ces deux villes, que ce soit avec les F-4 Phantom II, mais aussi avec des Su-24 "Fencer".

L'Iran disposerait d'une flotte d'environ vingt-huit F-4D, F-4E, et RF-4E Phantom II, ainsi que vingt-sept Su-24 "Fencer". Il est difficile de connaître le nombre réel d'aéronefs que l'Iran possède, et le taux de disponibilité de ses avions de chasse. Au mois de Février 2014, un journal grec avait révélé qu'un trafic de pièces, qui étaient destinées aux F-4 Phantom II iraniens, a été démantelé à la suite d'une enquête entre l'agence gouvernementale américaine Homeland Security Investigations et le département des Drogues et des Armes de l'agence grecque de lutte contre les crimes financiers. Les pièces étaient envoyées depuis Israël, et transitaient via une société fantôme grecque, qui, après enquête des autorités, appartenait à un ressortissant britannique qui vivait en Grèce.

Photo : (c) Capture d'écran Al Jazeera - Un F-4 Phantom II iranien lors d'une mission d'appui aérien au profit des troupes irakiennes et kurdes engagées au sol contre l'Etat Islamique.

Merci à Puissance Aérienne pour certaines informations.

Partager cet article

Commenter cet article