Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

PALACE BEACH HOTEL : Un téléfilm sur les soldats français victimes du stress post-traumatique

PALACE BEACH HOTEL : Un téléfilm sur les soldats français victimes du stress post-traumatique

Lorsque les militaires sont déployés en opérations extérieures, ils sont confrontés à des situations de tension permanente, à des scènes difficiles, à la mort de leurs frères d'armes, ... De retour dans leur foyer, ces événements peuvent engendrer, dans certains cas, des troubles de stress post-traumatique, que le Service de Santé des Armées tente de combattre au quotidien pour aider les militaires français qui en sont victimes.

Ces troubles du stress post-traumatiques (TSPT, ou PTSD en anglais pour PostTraumatic Stress Disorder) sont le sujet principal du téléfilm Palace Beach Hotel, qui va être diffusé sur la chaîne Arte le Vendredi 14 Novembre, à 20h40.

Synopsis :

De retour d’Afghanistan, des jeunes soldats français passent trois jours de décompression à Chypre dans un hôtel de luxe. Pour la hiérarchie, la manœuvre est limpide : il s’agit de vérifier que les soldats n’accuseront pas le commandement de négligence lors d’une opération récente qui a mal tourné. Livrés à eux-mêmes en terrain dangereux, certains d’entre eux ont assisté à l’égorgement d’un de leurs camarades. Pour prévenir tout scandale et s’assurer de l’état psychologique de ses troupes, le colonel Letellier multiplie les entretiens individuels. Les soldats présents sur les lieux du drame nient le traumatisme, mais certains d’entre eux ont un comportement étrange…

 

D'une durée de 91 minutes, ce téléfilm, réalisé par Philippe Venault, reprend donc la "question des chocs traumatiques post-guerre traitée dans un haletant thriller en huis clos", selon les informations fournies sur le site d'Arte. Il est également indiqué que "le film fait pénétrer le spectateur dans les coulisses peu reluisantes d’une manipulation que les soldats eux-mêmes semblent accepter, refusant de remettre en cause leur hiérarchie. Un esprit "corporate" qui ne les aidera pas lorsque leurs blessures psychologiques prendront le dessus et les pousseront à des actes inconsidérés. C’est autour de ce sacrifice latent imposé aux soldats que Philippe Venault a construit ce thriller haletant".

Partager cet article

Commenter cet article