Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Les Etats-Unis perdent un F-16C et un hélicoptère AH-64D le même jour

Les Etats-Unis perdent un F-16C et un hélicoptère AH-64D le même jour

Jeudi 06 Novembre, un F-16C de l'US Air Force s'est abîmé dans le Golfe du Mexique, alors qu'il effectuait une mission d'entraînement conjointe avec un F-4 Phantom, un appareil réformé de l'inventaire de l'US Air Force, mais qui est piloté à distance afin de servir de cible, ainsi qu'un hélicoptère, dont le type n'a pas été communiqué.

Le contact a été perdu avec le pilote et l'appareil, qui sont issus de la base aérienne de Tyndall, en Floride, aux alentours de 09h15, dans la matinée. Les gardes côtes américaines (US Coast Guard), accompagnées par du personnel de la base de Tyndall, ont alors dépêché des moyens afin de retrouver le pilote, appartenant à un escadron utilisé pour l'entraînement des aviateurs américains.

C'est à 75 miles de la côte de la Floride, en direction du Sud, que les autorités ont repêché le corps du pilote, là où le dernier contact avait eu lieu avec les contrôleurs au sol. Le porte-paroles de la base de Tyndall a déclaré aux médias que l'identité du pilote américain ne sera communiqué uniquement après que la famille ait donné l'autorisation. Une enquête a été ouverte afin de lever le voile sur ce malheureux accident.

Photo : (c) USAF - F-16C de l'US Air Force en vol.

Les Etats-Unis perdent un F-16C et un hélicoptère AH-64D le même jour

En début de soirée, toujours le Jeudi 06 Novembre, un hélicoptère AH-64D Apache, appartenant à l'US Army National Guard, s'est écrasé au cours d'une mission d'entraînement au profit d'un élève pilote.

L'accident a eu lieu vers 19h00, aux environs de l'aéroport de Boise, dans l'Idaho, où se situe également la base de Gowen Field, puisque les deux sites se trouvent côte à côte. Cette base abrite, entres autres, le 124th Fighter Wing de l'US Air Force National Guard, et équipé d'A-10 Thunderbolt II, aux côtés d'un escadron de l'US Army National Guard volant sur hélicoptère AH-64D.

Selon le colonel Tim Marsano, un porte-paroles de la Garde Nationale, les deux occupants de l'hélicoptère d'attaque ont été tués lors du crash. Les autorités n'ont pas voulu donner d'informations concernant l'origine de cet accident, et ont simplement signalé qu'une enquête a été, comme d'habitude, ouverte.

Photo : (c) Idaho press - L'AH-64D qui s'est écrasé dans un champs.

Partager cet article

Commenter cet article