Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Les A-10 Thunderbolt II de l'US Air Force s'engagent en Irak contre l'Etat Islamique

Les A-10 Thunderbolt II de l'US Air Force s'engagent en Irak contre l'Etat Islamique

Depuis la mi-Septembre maintenant, des rumeurs et certains médias américains ont affirmé que les Etats-Unis allaient déployer des A-10 Thunderbolt II de l'US Air Force au Moyen-Orient, sans pour autant que le lieu exact ne soit indiqué, ni dans le cadre de telle ou telle mission. Certains avaient avancé que le déploiement participerait aux frappes aériennes de la coalition internationale contre l'Etat Islamique en Irak et en Syrie, dans le cadre de l'opération américaine "Inherent Resolve".

Les seules informations officielles qui étaient disponibles jusqu'à ces derniers jours avaient été données dans un communiqué publié le 17 Septembre dernier par la Garde Nationale de l'Indiana. Cette dernière précisait qu'à partir du début du mois d'Octobre, pas moins de 300 aviateurs du 122th Fighter Wing, vont accompagner et soutenir le déploiement de douze A-10.

Les quotidiens locaux avaient quant à eux ajouté, via les paroles du Lieutenant Christopher Myers, officier en charge des relations publiques du 122th Fighter Wing, que "ce déploiement est prévu depuis plus d'un an maintenant", mais le militaire américain avait subtilement ajouté, qu'il "reste à déterminer ce qui se passera là-bas, une fois sur place".

Désormais, on sait que les médiaux locaux avaient vu juste puisque l'US Air Force Central Command a publié un communiqué succinct le 24 Novembre, dans lequel il déclare que "plusieurs A-10 Thunderbolt II" sont arrivés entre le Lundi 17 et le Vendredi 21 Novembre. Les appareils, les pilotes, ainsi que le personnel au sol, qui sont issus du 122nd Fighter Wing, habituellement stationné sur la base aérienne de Fort Wayne, dans l'Indiana, vont être intégrés au 332nd Air Expeditionary Group.

La communication officielle n'a pas donné la base aérienne où les appareils sont stationnés, et a bien précisé que les aviateurs sont déployés dans la région afin de "soutenir l'opération Inherent Resolve, ainsi que toutes les autres qui se déroulent dans la région". L'unité qui a été déployée sur place est très expérimenté puisque depuis sa transformation sur A-10 "Warthog" en 2010, elle enchaîne les missions en Afghanistan. Sa dernière mission sur place remonte en Octobre, et les aviateurs avaient pour objectif de protéger les convois américains et anglais qui se retiraient du pays.

Selon certains sites anglais ou américains, spécialisés dans les questions de Défense, la douzaine d'A-10 aurait été déployée au Koweït, sur la base aérienne de Ahmed Al Jaber. Cette base, qui est utilisée depuis des années par Washington pour ses opérations dans la région, se situe à environ 75km de la frontière du Sud de l'Irak.

Actuellement, cette base accueille des F-16A de l'Armée de l'Air Royale Danoise, des Tornado IDS de l'Aeronautica Militare (Italie), ainsi que des CF-188 Hornet de l'Aviation Royale Canadienne, qui participent tous à des missions contre l'Etat Islamique (frappes aériennes, et missions de reconnaissance pour les Tornado italiens).

L'efficacité de l'A-10 Thunderbolt II, surnommé "Warthog" ou "tueur de chars" (lors de la Guerre Froide), n'est plus à démontrer. Et pourtant l'Etat Major de l'US Air Force tente désespéramment de retirer les 315 aéronefs de la flotte afin d'économiser environ 3,7 milliards de dollars sur cinq ans. Ces économies auraient été ingérées, en partie, par l’onéreux programme Joint Strike Fighter (F-35 Lightning II de Lockheed Martin).

L'appareil est constamment sauvé du retrait grâce aux actions des sénateurs de la Chambre haute du Congrès américain, dont John McCain, qui sont farouchement opposés au retrait de cette "bête de guerre".

Photo : (c) USAF - Un A-10 Thunderbolt II se ravitaille au cours d'une mission au-dessus de l'Afghanistan.

A voir : VIDEO - Embarquez à bord d'un A-10 Thunderbolt II pour une mission d'entraînement au Close Air Support.

Partager cet article

Commenter cet article

fattelay 01/12/2014 18:13

c'est le seul avion qui manquait pour ce genre d'actions au sol et quand les belligérants entendent le bruit des rafales de son canon "vulcan" , s'ils l'entendent, doivent sérieusement baisser la tête . Redoutable bête de combat et d'attaque au sol !

Nicolas 29/11/2014 12:37

Enfin le déploiement d'un avion prévu pour ce type de guerre !

Hercule 28/11/2014 17:13

BRAVO JO MAC CAIN