Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Ministre de la Défense confirme l'envoi de six Mirage 2000D en Jordanie

Le Ministre de la Défense confirme l'envoi de six Mirage 2000D en Jordanie

Depuis le 15 Septembre 2014, les Rafale de l'Escadron de Chasse 3/30 "Lorraine" réalisent des missions de reconnaissance et des frappes aériennes sur des objectifs contre l'Etat Islamique, avec l'aide d'un ravitailleur C-135FR. Depuis cette date, le dispositif français est montée en puissance et s'est consolidé avec l'arrivée de Rafale (neuf au total) de l'EC 1/7 "Provence" et du Régiment de Chasse 2/30 "Normandie-Niémen".

Un E-3F Sentry AWACS de l'Armée de l'Air a également mené des missions au-dessus de l'Irak, aux côtés d'un Atlantique II de la Marine Nationale, et la frégate antiaérienne Jean Bart, intégrée au sein de la Task Force 50. Hormis la frégate et l'E-3F, les autres aéronefs opéraient exclusivement depuis la base aérienne 104 d'Al Dhafra, aux Emirats Arabes Unis.

Désormais, l'Armée de l'Air va opérer depuis une base aérienne en Jordanie, au plus près des zones où les combats ont lieu entre les forces armées irakiennes et les jihadistes de l'Etat Islamique.

En effet, hier Mercredi 19 Novembre, le Ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré devant les députés, lors de la séance de questions au gouvernement, que la France allait envoyer six Mirage 2000D en Jordanie, sur une base aérienne qui n'a pas été précisée. Le Ministre a notamment indiqué que le dispositif de l'armée française va être "renforcé par six Mirage 2000D qui vont être placés en Jordanie, pour compléter notre action".

La Jordanie, qui est un des pays arabes qui participe à la coalition internationale, accueille déjà sur une de ses bases aériennes six F-16A belges de la Composante Air, aux côtés de six autres F-16A néerlandais. Les pilotes de chasse de ces deux pays réalisent des frappes aériennes uniquement en Irak, et non en Syrie, contrairement aux Etats-Unis, qui assurent la quasi-totalité des missions aériennes en Irak et en Syrie.

En ce qui concerne la France, l'E-3F AWACS vient de quitter le théâtre irakien, après avoir été déployé pendant trois semaines, et a mené des missions qui ont duré en moyenne neuf heures, et qui avaient pour but, selon l'EMA, d'assurer "la fonction C2 (command and control) des aéronefs de la coalition, en collaboration avec ses homologues des pays alliés".

Par ailleurs, il est à noter que dans la nuit du 18 au 19 Novembre, deux Rafale, équipés de quatre bombes air-sol AASM chacun, ont effectué un raid aérien sur "un ensemble de tranchées utilisées par Daech pour tenir le siège de Kirkouk". L'EMA précisé également que "cette action a été complétée par des frappes simultanées de nos alliés, permettant de créer une brèche dans le système défensif des terroristes au niveau de la ligne de front entre les forces irakiennes et les combattants du groupe autoproclamé Daech".

Photo : (c) EC 3/3 "Ardennes" - Un Mirage 2000D, équipé de deux GBU, au-dessus de l'Afghanistan.

Carte interactive : Opération Chammal en Irak - Cliquez ici pour y accéder.

Partager cet article

Commenter cet article