Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La France va enfin lancer sa première commande des ravitailleurs A330 MRTT

La France va enfin lancer sa première commande des ravitailleurs A330 MRTT

L'annonce de la commande se faisait attendre depuis bien des années maintenant, et un seul mot vient à la bouche lorsque l'on apprend cette information : enfin !

Oui, enfin, après avoir mis en service pendant plus de 60 ans des C-153FR et KC-135R, la France va, dans quelques jours, notifier la commande des premiers ravitailleurs A330 MRTT d'Airbus Military. L'annonce a été faite en fin d'après-midi par Jean-Yves Le Drian, Ministre français de la Défense, lors d'un discours prononcé afin de clôturer un colloque sur le thème des 50 ans de la dissuasion nucléaire.

Selon le Ministre, la première partie de la commande va être notifiée à l'avionneur Airbus Defence & Space "dans les tous premiers jours de Décembre", pour un montant total de trois milliards d'euros. La commande totale portera sur la livraison de douze ravitailleurs A330 MRTT, qui seront baptisés "Phénix". Normalement, si tout suit son cours, le premier appareil devrait être intronisé au sein de l'Armée de l'Air en 2018 (dans quatre ans !), et le deuxième en 2019. Par la suite, un à deux ravitailleurs par an intégreront la flotte française.

En soit, cette commande n'est pas vraiment une surprise puisque certaines annonces avaient été faites plus tôt dans l'année par le Chef d'Etat Major des Armées, ainsi que par celui de l'Armée de l'Air, à l'occasion des auditions devant les députes de la commission Défense, à l'Assemblée Nationale.

Ces A330 MRTT, qui soulageront les très vieux KC-135R et C-135FR, effectueront des missions de ravitaillement (évidemment), des missions de transport, assureront l'alerte de la composante nucléaire aérienne, ainsi que des missions d'évacuation médicale avec le kit MORPHEE.

A noter que des Rafale de l'Armée de l'Air se sont récemment ravitaillés sur un A330 MRTT de la Royal Air Force, mais pas seulement, au cours d'une mission au-dessus de l'Irak, pour l'opération Chammal. Par ailleurs, un des pilotes qui se trouvait à bord de l'appareil britannique était "un pilote français, en échange depuis 2013 au sein de la Royal Air Force".

Image : (c) EADS - Dessin de deux Rafale en approche pour un ravitaillement sur un A330 MRTT.

Partager cet article

Commenter cet article

razzouki yassine 28/11/2014 01:01

Demande d'emploi