Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La Corée du Sud annule la modernisation de sa flotte de KF-16

La Corée du Sud annule la modernisation de sa flotte de KF-16

A la fin du mois de Juillet 2012, l’Agence sud-coréenne d’acquisition des armements (DAPA) avait déclaré dans un communiqué que BAE Systems avait été choisi afin de moderniser 134 KF-16C et D de la Force Aérienne de la République de Corée. Ce contrat, qui était estimé autour de 934 millions d’euros, prévoyait l'installation de la Liaison L16, d'un calculateur de tir plus puissant, une avionique de bord plus récente, un pod de ciblage, ainsi qu'un radar à antenne active et balayage électronique (AESA) sur les KF-16, répartis au sein de 10 escadrons.

La "Phase 1" de cette modernisation commençait convenablement puisque le 25 Juin dernier, BAE Systems indiquait que deux KF-16 étaient arrivés sur l'aéroport de Fort Worth, au Texas. Cette remise à niveau aurait dû s'effectuer sur les F-16 block 32, fabriqués sous licence par le conglomérat sud-coréen Korea Aerospace Industries (KAI), et elle prévoyait également le soutien logistique, la fourniture de pièces de rechange, ainsi que la formation du personnel qui aurait travaillé sur cette nouvelle version du KF-16.

Mais le 05 Novembre dernier, la DSCA (Agence Américaine de Coopération et d'Exportation d'Armement) a indiqué dans un communiqué que le contrat entre BAE Systems et la Corée du Sud a été annulé. Selon les informations fournies par les différents acteurs de ce contrat, la hausse des coûts serait la principale raison de ce pas en arrière.

BAE Systems, qui, chose rare, a obtenu cette modernisation alors qu'il n'est pas le constructeur du F-16 Fighting Falcon, a demandé une somme imprévue et plus importante pour la "Phase 2" de la modernisation. Ce retournement de situation arrange évidemment Lockheed Martin, le constructeur d'origine de l'avion, puisque selon certains officiels, des discutions seraient en cours avec la Corée du Sud. Par ailleurs, Lockheed Martin aurait également promis des avantages significatifs à la Corée du Sud pour un possible transfert de technologie pour le F-35A.

Photo : (c) Force Aérienne de la République de Corée - Vol en formation de quatre KF-16C.

Partager cet article

Commenter cet article