Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Brésil officialise la commande de 36 Gripen NG avec Saab

Le Brésil officialise la commande de 36 Gripen NG avec Saab

Alors que les citoyens brésiliens viennent de reconduire la présidente Dilma Roussef à la tête du Brésil avec 51,52% des suffrages contre 48,48% pour son adversaire Aécio ­Neves, le Brésil et l'avionneur suédois viennent d'officialiser et de signer le contrat concernant l'acquisition de 36 Jas-39 Gripen NG, pour Nouvelle Génération.

Dix mois après l'annonce du choix du Gripen NG par Brasilia dans le cadre du programme F-X2, qui vise à moderniser la Force Aérienne Brésilienne après le retrait des Mirage 2000C, le suédois Saab et le Brésil ont signé le contrat, hier Lundi 27 Octobre, pour un montant de 4,28 milliards d’euros.

Ce contrat comprend la vente de 36 Gripen NG, dont 28 appareils monoplaces et huit biplaces, ainsi que les systèmes aéronautiques et l'équipement afin de les mettre en oeuvre. Par ailleurs, sur ces 36 Gripen, quinze appareils seront produits localement, au Brésil, avec le soutien des ingénieurs suédois qui vont être envoyés sur place, puisqu'un accord a été trouvé au sujet du transfert technologie, un point qui est toujours délicat dans les contrats d'armement. Embraer, avionneur brésilien, assurera la majeure partie de la fabrication des appareils qui seront produits au Brésil. Le lieu de l'usine n'est cependant pas encore connu.

Concernant la version monoplace, les appareils seront semblables aux Jas-39E Gripen NG qui seront livrés à l'Armée de l'Air suédoise. Les biplaces, Jas-39D Gripen NG, auront une avionique légèrement différente, étant donné que le Brésil a retenu des légères modifications.

Si tout se passe comme prévu, la livraison de ces 36 aéronefs interviendra entre 2019 et 2024. Si tout se passe bien oui, car il reste encore une étape à franchir, celle de l'exportation de composants d'origine étrangère. En effet, le Gripen, bien qu'il soit développé par un avionneur suédois, est confectionné, en grande majorité, par des composants d'origine américaine ou britannique. Saab espère donc que toutes les conditions soient "remplies au cours de la première moitié de 2015".

Pour autant, le dossier du Gripen NG au Brésil est loin d'être terminé. En effet, le Brésil, qui dispose depuis 2000 de l'ancien porte-avions français Foch, veut en construire un second. Dans la logique, et vu que Saab réfléchit à produire un Gripen "navalisé", on peut se dire que le choix du Brésil se portera sur ce nouvel appareil. Mais Saab n'a jamais construit d'avion de chasse capable d'être mis en oeuvre sur des porte-avions. Et ce savoir faire si particulier (crosse d'appontage, cellule renforcée, trains d'atterrissages différents, ...) ne s'acquiert pas du jour au lendemain. Il faut du temps, et le Brésil espère avoir ce porte-avions dans quinze ans, ce qui est, disons le concrètement, assez court. Alors reste t-il, peut-être quelque part, une chance pour le Rafale M de Dassault Aviation... ?

Photo : Image de synthèse du Jas-39C Gripen NG, avec un camouflage brésilien.

Partager cet article

Commenter cet article