Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'US Army déploie des hélicoptères AH-64 Apache contre l'Etat Islamique

L'US Army déploie des hélicoptères AH-64 Apache contre l'Etat Islamique

Depuis le commencement de l'opération aérienne contre les jihadistes de l'Etat Islamique, implantés avec leur califat à cheval sur l'Irak et la Syrie, les Etats-Unis, suivis par une coalition de pays occidentaux et arabes, utilisent des moyens aériens en nombre, que ce soit avec les F-16, les F-15E, les F-22 Raptor qui s'offrent leur première opération, accompagnés par des bombardiers B-1 Lancer. Mais ce n'est pas tout, depuis quelques jours, Washington vient d'engager des hélicoptères AH-64 Apache de l'US Army.

En effet, dans un communiqué publié le Dimanche 05 Octobre 2014 par l'US Central Command, ce dernier indique que des frappes aériennes ont été menées ce week-end, par des avions de chasse, ainsi que des hélicoptères. Au mois de Juillet dernier, les Etats-Unis avaient déployé des Apache dans la ville de Bagdad, en Irak, mais dans un cadre de missions défensives, puisqu'ils étaient censés assurer la protection des ressortissants américains et du personnel de l'ambassade américaine sur place, en cas d'évacuation.

Engager des hélicoptères d'attaque dans les combats face aux jihadistes de l'Etat Islamique est une décision particulière sur plusieurs points.

En effet, les AH-64 Apache, bien qu'ils possèdent un blindage reconnu, ainsi qu'une suite de contre-mesures, ne sont pas insensibles aux missiles sol-air de type MANPADS, que l'on peut retrouver dans l'inventaire des armes utilisées par les jihadistes.

De plus, et lorsque l'utilisation des avions de chasse ne suffit plus, et que les gouvernements s'en tête à ne pas déployer de troupes au sol (quid des forces spéciales... ?), l'hélicoptère devient un moyen supplémentaire pour frapper les jihadistes, qui savent parfaitement s'adapter face aux frappes aériennes réalisées à des altitudes biens supérieures à celles effectuées par des hélicoptères.

De plus, et comme le rappelle Mars Attaque dans son blog, ce "déploiement de ces équipements axés sur le sol", semblable à celui qui a eu lieu en Libye en 2011 avec l'opération Unified Protector, "était destiné à sortir de l'impasse qui veut qu'une campagne à prédominance air (sans troupes au sol) ne pouvait pas tout résoudre". On peut donc faire un rapprochement, entre le déploiement d'hélicoptères en Libye en 2011, et aujourd'hui en Irak. Un déploiement qui viserait à débloquer la situation sur le terrain, lorsque l'utilisation de l'arme aérienne via les avions de chasse arrive à son paroxysme.

Photo : (c) US Army - Un hélicoptère Apache en mission en Irak... en 2008.

A lire : (en anglais) : About attack helicopters: Is it time for 'vampires' deployment ? - Par Mars Attaque.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 07/10/2014 17:31

A Rotary Wing Shot Gun,good to be in the Operation

Jürgen Margraff 07/10/2014 09:47

Maintenant que Kobane est presque tombée au main de Daesh, on vient avec des appareils effectifs, mais c'est trop tard, le mal est fait, comme dans le temps à Srebrenica, on laisse crever la population indigène. Fallait y mettre le paquet il y a une semaine