Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Escadron d'Hélicoptères 1/67 "Pyrénées" sera intégré au Commandement des Opérations Spéciales en 2015

L'Escadron d'Hélicoptères 1/67 "Pyrénées" sera intégré au Commandement des Opérations Spéciales en 2015

Le Commandement des Opérations Spéciales (COS), qui est composé par des unités issues de l'Armée de Terre, de la Marine Nationale, ou de l'Armée de l'Air, comme l'Escadron de Transport 3/61 "Poitou", ou le Commando Parachutiste de l'Air n°10 (CPA), va voir l'arrivée, en 2015, d'un nouvel escadron de l'Armée de l'Air.

En effet, et selon le Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'Air, le Général Denis Mercier, auditionné à la Commission de la défense nationale et des forces armées le 14 Octobre dernier, au sujet du projet de loi de finances pour 2015, a déclaré qu' "à l’heure actuelle, l’escadron « Pyrénées » remplit des missions de combat pour le sauvetage des équipages éjectés. J’ai demandé au chef d’état-major des armées qu’il puisse être mis à disposition des opérations spéciales pour leur offrir une capacité supérieure grâce à l’apport essentiel des hélicoptères Caracal. Nous travaillons ensemble pour définir le niveau d’entraînement afin que, à l’été 2015, cet escadron soit intégré aux opérations spéciales, comme l’est déjà le quatrième régiment d’hélicoptères de combat de Pau".

L'intégration de cet escadron au sein du COS offrira une manœuvrabilité supplémentaire pour les militaires des forces spéciales, qui disposent déjà de C-160 Transall ou de C-130 Hercules, ainsi que des hélicoptères du 4è Régiment d'Hélicoptères des Forces Spéciales.

Avec l'arrivée de l'EC-725 Caracal au sein du COS, les forces spéciales auraient pu bénéficier de la capacité de ravitaillement en vol de ces hélicoptères, via des nacelles de ravitaillement installées sous les ailes des C-130 Hercules. Cependant, cela ne va pas pouvoir être le cas... En effet, il y a plusieurs jours maintenant, la Direction Générale de l'Armement a lancé un appel d'offres afin de faire rénover les avions de transport C-130 Hercules de l'Armée de l'Air. Malheureusement, cette capacité n'est pas prise en compte dans la rénovation tant demandée par les opérateurs des Forces Spéciales, mais pas seulement.

Photo : (c) Guillaume Besnard - Galerie Flickr du photographe - Un hélicoptère Caracal de l'Armée de l'Air, qui ne possède pas, ici, de perche de ravitaillement, habituellement visible sur l'avant droit de l'appareil.

Partager cet article

Commenter cet article