Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des jihadistes du groupe Boko Haram ont décapité un pilote de la force aérienne nigériane

Des jihadistes du groupe Boko Haram ont décapité un pilote de la force aérienne nigériane

Il y a maintenant un mois, un Alpha Jet de la Force Aérienne Nigériane s'est écrasé dans l'extrême Nord-Est du Nigéria, alors que ce dernier, occupé par un pilote en place avant, ainsi qu'un second aviateur en place arrière, effectuait une "missions opérationnelle" contre les jihadistes du groupe Boko Haram, qui a installé un califat dans le Nord du Nigéria.

Bien que l'Etat Major Nigérian avait mené des recherches afin de reprendre contact avec l'aéronef, ces dernières se sont relevées infructueuses. De plus, Chris Olukolade, le porte-paroles de l'Etat Major Nigérian, n'avait pas indiqué si les pilotes de chasse participaient à une mission contre ce groupe jihadiste, ou si ils étaient en mission d'entraînement. Cependant, et selon l'AFP qui avait repris les témoignages d'habitants vivant dans le secteur de l'accident, "le nombre de survols aériens avait substantiellement augmenté".

Au début du mois d'Octobre, les réseaux sociaux ont fait circuler une photo où l'on pouvait croire y voir Abubakar Shekau, le chef du groupe jihadiste Boko Haram mort. Le porte-paroles de l'Etat Major Nigérian avait même confirmé cette information, où ce dernier expliquait que ce chef avait trouvé la mort lors d'un accrochage. Mais ce n'est pas la première fois que Abubakar Shekau est donné pour mort, c'est même la troisième fois, comme le rappelle le site Zone Militaire dans un de ses articles, en précisant que "Abubakar Shekau avait déjà été donné pour mort par les autorités nigérianes à deux reprises, en 2009 puis en 2013" et que le porte-paroles avait également indiqué que "l’homme tué à Konduga est « l’imitateur » du chef de Boko Haram, c’est à dire un « sosie » qui aurait pris sa place".

Le fait est, que le chef de Boko Haram est bien en vie, puisque ce dernier a publié une vidéo le 02 Octobre, où il explique être encore en vie, posant devant des pick-up, avec des soldats à ses côtés.

De plus, et c'est l'objet de cet article, la vidéo montre également, selon Associated Press, la carcasse d'un aéronef de la Force Aérienne Nigériane, ainsi que la décapitation d'un homme, qui se présente comme être le commandant d'un escadron. Ce dernier indique qu'il est "un pilote de l'armée de l'air nigériane. Le 11 Septembre, [il a] été affecté pour une mission à Kawuri, dans l'Etat de Borno. Pendant la mission [ils ont] été abattus et [leur] avion s'est écrasé". Il n'est pas possible de savoir si les jihadistes du groupe islamique ont réellement abattu l'Alpha Jet, ou si il a été victime d'un problème technique, mais la première option n'est vraiment pas à exclure. Il ajoute notamment qu'à "ce jour, [il] ne sais pas où est le deuxième pilote. [Il a] été pris en charge par Boko Haram, et au moment de l'accident, [il a été blessé]".

Photo : Capture d'écran de la vidéo publiée par Boko Haram, où l'on y voit la carcasse de l'appareil qui s'est écrasé.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 13/10/2014 01:17

It's good to know wat we can count for the near future.