Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des F-16 norvégiens cloués au sol en raison de fissures sur les appareils

Des F-16 norvégiens cloués au sol en raison de fissures sur les appareils

Au mois d'Août dernier, les Etats-Unis ont du clouer au sol pas moins de 82 F-16D, des biplaces, après que des mécaniciens, et qu'une inspection approfondie de toute la flotte, aient mis à jour des fissures au niveau du longeron de support de la verrière, entre le siège éjectable de l'élève pilote, ou pilote (à l'avant), et du moniteur, ou navigateur (à l'arrière).

Depuis ce jour, une solution a été trouvée entre les aviateurs de l'US Air Force et les ingénieurs de Lockheed Martin, qui travaillaient en coopération, afin de trouver une solution. A cette occasion, le Pentagone avait conseillé aux pays du monde entier, qui mettent en oeuvre des F-16, de surveiller leur flotte et d'effectuer une inspection, afin de voir si certains F-16 avaient ces mêmes problèmes.

Ce fût notamment le cas pour la Composante Air (armée de l'air belge), qui a identifié des fissures sur trois F-16B. Le général Claude Van de Voorde, commandant la Composante Air, a indiqué que "des problèmes ont été identifiés dans trois appareils, et [qu']ils ont été réparés". "On a mis en place un programme de suivi pour l'ensemble de la flotte de F-16 : toutes les 20 heures, un avion est inspecté", a-t-il ajouté. Cependant, les autorités militaires n'ont pas indiqué si ces problèmes, qui sont déjà corrigés, sont les mêmes que ceux que l'on peut retrouver sur les F-16 américains.

Maintenant, bien qu'il ne soit officiellement pas possible de faire un rapprochement entre ces différents faits, c'est au tour de la Norvège de clouer au sol certains de ses F-16, après que des fissures ont été trouvées sur les appareils.

En effet, et selon le Ministère norvégien de la Défense, des fissures, qui se trouvent sur la carlingue, juste en dessous du cockpit, ont été détectées sur un nombre important d'aéronefs de la Force Aérienne Royale Norvégienne. Cette dernière tient à préciser aux médias norvégiens que cette affaire est prise très au sérieux, et que plusieurs décisons ont été prises.

Dans un premier temps, certains aéronefs, qui présentent des fissures, mais légères, continueront de voler et d'effectuer les missions qu'ils leurs sont confiées. De plus, certains appareils subissent une réparation légère, mais temporaire, ou bien, certains F-16 sont cloués au sol le temps de la réparation, qui dure bien plus longtemps que la solution temporaire. Le temps nécessaire à cette réparation n'a pas été indiqué, ni même le nombre exact d'aéronefs qui sont concernés.

La Norvège dispose de l'aide et du soutien de l'US Air Force et de l'avionneur Lockheed Martin, étant donné qu'ils ont déjà dû affronter un problème semblable il y a quelques mois seulement.

Concernant l'activité opérationnelle, le Ministère de la Défense a déclaré que des appareils sont toujours capables d'assurer la défense de l'espace aérien national, mais que certaines priorités ont été définies. De plus, ce problème de fissures sur les F-16 n'engendrerait pas de problèmes particuliers sur la formation et l'entraînement des pilotes de chasse...

La Force Aérienne Royale Norvégienne dispose d'une flotte de 47 F-16A monoplaces, destinés aux missions opérationnelles, et de 10 F-16B biplaces, utilisés pour les missions d'entraînement. Ces appareils devraient être remplacés par des F-35A...

Photo : (c) Metziker - Décollage d'un F-16A norvégien lors de l'opération Unified Protector au-dessus de la Libye en 2011.

[ VOTEZ POUR MON BLOG EN CLIQUANT ICI ! Merci à vous ]

Partager cet article

Commenter cet article