Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La coalition internationale contre l'Etat Islamique voit s'ajouter le Danemark et le Royaume-Uni

Petit à petit, la coalition internationale, voulue par les Etats-Unis, se met en place, avec la venue, hier Vendredi 26 Septembre, du Danemark et du Royaume-Uni, juste après la Belgique, les Pays-Bas, l'Australie, la France, et enfin, cinq pays arabes, l'Arabie Saoudite, le Qatar, Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, et la Jordanie.

La coalition internationale contre l'Etat Islamique voit s'ajouter le Danemark et le Royaume-Uni

Le Danemark :

La Première Ministre danoise Helle Thorning-Schmidt a déclaré, hier Vendredi 26 Septembre, que l'Armée de l'Air Royale Néerlandaise allait se joindre à la coalition internationale afin de participer aux frappes aériennes contre l'Etat Islamique.

Une fois que le Parlement aura donné son feu vert, sept F-16A seront déployés, afin de mener des frappes en Irak uniquement, et pour une durée de 12 mois, soit un an. Comme de nombreux autres pays européens, le gouvernement danois se refuse à frapper l'Etat Islamique qui se trouve en Syrie, en se justifiant via le droit international. En effet, l'Irak a fait une demande officielle pour que les pays occidentaux lui viennent en aide, cependant, Damas n'a jamais fait cette demande auprès de la communauté internationale.

Les premiers éléments devraient être envoyés la semaine prochaine, mais la Défense danoise n'a pas indiqué le lieu où seront stationnés les aéronefs et les militaires au sol qui composeront ce détachement.

Photo : (c) Marek Madl - F-16A danois lors d'un meeting aérien.

La coalition internationale contre l'Etat Islamique voit s'ajouter le Danemark et le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni :

Hier Vendredi 26 Septembre, le Parlement britannique a autorisé, avec 524 voix pour et 43 voix contre, le début des opérations aériennes avec des appareils de la Royal Air Force équipés d'armements air-sol.

En effet, depuis le début du mois d'Août, des Tornado GR.4 de la Royal Air Force réalisent des missions de reconnaissance au-dessus de l'Irak. A l'époque, et selon des sources militaires britanniques, citées par les médias, ces missions avaient été décidées pour une raison bien particulière : Alors qu'un C-130 Hercules de la Royal Air Force réalisait une mission de largage d'aide humanitaire, ce dernier a dû annuler son largage au dernier moment, selon un porte-paroles de la RAF, qui a indiqué qu'à la vue du "nombre de personnes sur les zones de largage, l'équipage a pris la décision responsable de ne pas procéder aux parachutages afin de ne pas mettre en danger la vie des personnes sur le site". Lorsque les réfugiés irakiens ont aperçu l'avion de transport, la population a couru vers ce dernier alors qu'il approchait de sa zone de largage. Bien que les pilotes britanniques ont effectué plusieurs rotations afin d'essayer de trouver la meilleure solution et la zone de largage la moins dangereuse, la mission a dû être annulée pour éviter que des colis ne tombent sur des personnes.

Ces six Tornado sont stationnés sur la base aérienne britannique d'Akrotiri, sur l'île de Chypre, dans le Sud de l'île, pour une mission qui "ne va pas prendre des mois mais des années", a notamment déclaré le Premier Ministre David Cameron. De plus, le texte qui a été approuvé en fin de séance stipule que Londres "ne déploiera aucun soldat britannique dans les zones de combat".

Concernant les frappes aériennes, celles-ci se déroulent uniquement en Irak. Mais... la question de les élargir au territoire syrien s'est posée, tout comme en France, bien que le Parlement britannique avait déjà réfuté cette idée en 2013, mais en vue de frapper l'adversaire de l'Etat Islamique : le régime de Bachar El-Assad... C'est pourquoi, le locataire du 10 Downing Street a rappelé que l'Etat Islamique "doit être détruit en Syrie, comme en Irak" et qu'aucun obstacle légal n'empêcherait l'extension de la mission au territoire syrien.

Photo : (c) RAF - Un Tornado GR.4 au décollage en Afghanistan, équipé de bombes air-sol guidées laser.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 07/10/2014 17:58

One is Stronger when United in the same objectiv.