Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Armée de l'Air a conduit un nouvel exercice Poker en France

L'Armée de l'Air a conduit un nouvel exercice Poker en France

« Poker » : C'est le nom donné par la France à cet exercice si particulier, puisqu'il vise à simuler, en vol, un raid nucléaire, sur un objectif préalablement désigné. Réalisé deux à trois fois par an, cet exercice, presque grandeur nature, a pour but de valider la compétence des équipages et des militaires appartenant aux Forces Aériennes Stratégiques (FAS) à mener un raid nucléaire sur une cible ou un Etat, sur ordre du Président de la République.

Le dernier exercice de ce type (Poker 2014-03) réalisé par les aviateurs de l'Armée de l'Air, qu'ils soient dans les Rafale B de l'Escadron de Chasse 1/91 "Gascogne", dans les Mirage 2000N de l'EC 2/4 "La Fayette", ou encore dans les ravitailleurs C-135FR ou les E-3F Sentry "Awacs", mais aussi dans les commandements français, des zones protégées, s'est déroulé dans la nuit du 10 au 11 Septembre, à partir de 19h15, et jusqu'à 01h30 le lendemain.

Bien que cet exercice n'a pas encore été évoqué par la communication de l'Etat Major des Armées, la plupart du temps, cet exercice rassemble des Rafale B et des Mirage 2000N, équipés d'une maquette du missile à tête nucléaire air-sol ASMP-A. Les appareils, qui peuvent décoller de la base aérienne 125 d'Istres ou 113 de Saint-Dizier, en raison de leur vocation à entreposer des escadrons qui ont pour mission la dissuasion nucléaire, vont parcourir des kilomètres, tantôt à basse altitude et à grande vitesse, tantôt en haute altitude, toujours au sein de l'espace aérien français.

Des batteries de missiles sol-air, ainsi que des "agressors", joués par d'autres aéronefs français, vont compliquer la mission des aviateurs des FAS qui doivent la mener à bien, et d'autres avions de chasse seront à leurs côtés, afin de protéger le raid, ainsi que les ravitailleurs et l'Awacs, indispensables dans la réussite de la mission. Après plusieurs heures de vol, les pilotes vont pouvoir tirer, fictivement, le missile ASMP-A. Le tout, dirigé depuis le COFAS (Centre des Opérations des Forces Aériennes Stratégiques) à Taverny, et le CNOA (Centre National des Opérations Aériennes) de Lyon-Mont-Verdun

Le dernier exercice de ce type a été effectué dans le courant du mois de Janvier 2014. A cette occasion, une équipe de journalistes de TF1 a pu accéder au sein des principaux lieux de cette opération. Un reportage peut être visionné en cliquant ici.

Photo : (c) Armée de l'Air - Un Rafale B et un Mirage 2000N des FAS, équipés du missile ASMP-A.

L'Armée de l'Air a conduit un nouvel exercice Poker en France
Le parcours suivi par les aéronefs de l'Armée de l'Air pouvait être observé via l'application Plane Finder...

Photo : (c) Droits réservés - Capture d'écran de l'application Plane Finder.

Partager cet article

Commenter cet article