Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

La France et le Royaume-Uni viennent également en aide à l'Irak

Vendredi 08 Août, les Etats-Unis ont lancé plusieurs frappes aériennes sur des positions jihadistes qui avaient avancé à l'intérieur du territoire irakien, et qui menacent encore aujourd'hui des populations et des minorités religieuses comme les chrétiens ou les yézidis d'Irak. Grâce aux frappes menées par les F/A-18F Super Hornet de l'US Navy depuis le porte-avions américain USS George Bush et par des drones américains (Predator ou Reaper), les forces terrestres kurdes ont commencé à récupérer certaines villes qui se trouvaient aux mains des jihadistes de l'Etat Islamique en Irak.

Outre les frappes aériennes, les Etats-Unis ont aussi commencé à larguer, via un C-17 Globemaster III et deux C-130 Hercules, des vivres (eau et nourriture), à des réfugiés sur le mont Sinjar, une zone désertique à proximité de la frontière syrienne. Avec la mobilisation, petit à petit, de la communauté internationale, certains pays, comme le Royaume-Uni et la France, décident d'envoyer de l'aide humanitaire sur place.

Le Royaume-Uni :

Nos voisins britanniques ont décidé rapidement d'agir aux côtés des Etats-Unis en envoyant, dans la nuit du Samedi 09 au Dimanche 10 Août, deux avions de transport C-130 Hercules.

Les appareils de la Royal Air Force, qui ont décollé de la base aérienne de Brize Norton, ont largué "avec succès de l’aide humanitaire britannique, dont de l’eau potable (6.000 litres) et des filtres à eau", ainsi que des téléphones portables, selon le secrétaire d’Etat au développement international. Ces vivres ont été parachutés sur le mont Sinjar, pour venir en aide aux réfugiés qui tentent de survivre, malgré les fortes températures et les dures conditions de vie.

Londres va, dans les jours qui viennent, accentuer ses parachutages et va coordonner ses actions avec les Etats-Unis et ses partenaires. Cependant, la Royal Air Force a déclaré qu'une seconde mission de parachutage a dû être annulée pour des raisons de sécurité. En effet, un porte-paroles de la RAF a précisé qu'à la vue du "nombre de personnes sur les zones de largage, l'équipage a pris la décision responsable de ne pas procéder aux parachutages afin de ne pas mettre en danger la vie des personnes sur le site".

En ce qui concerne le déploiement de troupes au sol, Londres n'envisage pas, pour l'heure, d'envoyer des soldats britanniques en Irak. Une porte-paroles du bureau du Premier Ministre britannique David Cameron a indiqué que le Royaume-Uni a été très clair "sur le fait que les troupes britanniques ne retourneront pas combattre en Irak et il n'y a aucune discussion en cours quant à une éventuelle participation aux frappes aériennes américaines".

La France et le Royaume-Uni viennent également en aide à l'Irak

La France :

L'Armée de l'Air, après une décision prise au sein de l'Etat Major des Armées, a utilisé un Airbus A340 de l'Escadron de Transport 3/60 "Estérel" afin de convoyer en Irak pas moins de 18 tonnes d'aide humanitaire, qui comprend des "couvertures, des tentes et des médicaments fournis notamment par la sécurité civile", selon l'EMA.

L'appareil, qui a décollé de l'aéroport civil de Roissy-Charles de Gaulle le Samedi 09 Août à 07h00 du matin, est arrivé le lendemain, le Dimanche 10 Août à 12h00, sur l'aéroport d'Erbil, au Kurdistan irakien. Laurent Fabius, le Ministre des Affaires Etrangères, présent sur place en raison des discutions avec le gouvernement irakien, est venu rendre visite aux militaires français, afin "de superviser la manœuvre globale et remettre officiellement ce chargement humanitaire aux autorités locales, ainsi qu’aux organisations non gouvernementales qui apportent leur secours aux populations déplacées", toujours selon l'EMA.

Le communiqué ne précise pas comment, ni par qui, ces palettes ont été livrées aux réfugiées irakiens.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 12/08/2014 21:54

It's good to know that Coutries like France are willing to help the persons in distress.