Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des fissures obligent l'US Air Force à clouer au sol 82 F-16D

Des fissures obligent l'US Air Force à clouer au sol 82 F-16D

Dans un communiqué publié Mardi 19 Août, l'Air Combat Command (ACC) a affirmé avoir cloué au sol 82 F-16D, sur les 156 que met en oeuvre l'US Air Force afin de former ses jeunes pilotes de chasse, en raison des fissures observées sur un longeron de support de la verrière, entre le siège éjectable de l'élève pilote, ou pilote (à l'avant), et du moniteur, ou navigateur (à l'arrière).

La toute première fissure a été observée et signalée le 31 Juillet à la suite d'une inspection de routine sur F-16D qui revenait d'une mission. A la suite de ce signalement, la décision a été prise d'inspecter la totalité de la flotte des F-16 biplaces et les mécaniciens de l'US Air Force se sont rendus compte, à la fin de l'inspection qui s'est terminée le 18 Août, que ce problème n'était pas unique à un aéronef, mais bien à un ensemble. Le reste des F-16 biplaces qui ne sont pas touchés par ces soucis sont autorisés à poursuivre leurs vols.

Le lieutenant-colonel Steve Grotjohn, responsable adjoint des systèmes d'armes, a indiqué qu' "étant donné que les avions ont accumulé des heures de vol, les fissures se sont développées en raison de la fatigue des cellules". En effet, selon le Pentagone, les F-16 au sein de l'US Air Force ont, en moyenne, atteint 24 ans, et 5.500 heures de vol par appareil.

Des ingénieurs de l'US Air Force, en collaboration avec ceux de Lockheed Martin, le fabriquant du F-16 Fighting Falcon, et tous deux responsables du programme F-16, recherchent une solution provisoire afin que les 82 appareils puissent reprendre les airs et que la formation des pilotes de chasse ne soit plus perturbée et retardée. La solution temporaire qui doit être trouvée, sera également suivie d'une solution durable afin de ne plus avoir de problèmes à ce niveau.

Dans le communiqué qui a été publié, le Pentagone conseille également aux pays qui mettent en oeuvre des F-16 biplaces (au moins treize pays) de les faire réviser et de les inspecter afin de voir si le problème se retrouve également dans d'autres contrées.

Un conseil qui s'est révélé efficace, puisque la Composante Air (armée de l'air belge) a identifié des fissures sur trois F-16B. Le général Claude Van de Voorde, commandant la Composante Air, a indiqué que "des problèmes ont été identifiés dans trois appareils, et [qu']ils ont été réparés". "On a mis en place un programme de suivi pour l'ensemble de la flotte de F-16 : toutes les 20 heures, un avion est inspecté", a-t-il ajouté. Cependant, les autorités militaires n'ont pas indiqué si ces problèmes, qui sont déjà corrigés, sont les mêmes que ceux que l'on peut retrouver sur les F-16 américains.

Aux Pays-Bas, qui disposent d'une flotte de onze F-16B, et selon le Ministère de la Défense, aucune fissure n'a été détectée sur les huit aéronefs qui ont été inspectés. Les trois restants doivent recevoir une inspection dans les jours qui viennent.

Les F-16B ou D, donc biplaces, sont, dans la très grande majorité des forces aériennes qui les mettent en oeuvre, des aéronefs destinés à la formation des pilotes de chasse. Selon le rapport World Air Force 2014 de Flight Global, environ 2.280 F-16 (toutes versions confondues) sont en service dans le monde. Ils représentent, à eux seuls, 15% de la flotte totale des avions de combat dans le monde.

Photo : (c) USAF - F-16D de l'US Air Force lors d'un exercice.

Partager cet article

Commenter cet article

Luis Lopes 27/08/2014 23:41

This is good news,better now than after the Problems.