Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Pentagone dément que les négociations sont suspendues avec Lockheed Martin et son F-35

Le Pentagone dément que les négociations sont suspendues avec Lockheed Martin et son F-35

Après avoir cloué au sol la totalité de la flotte de F-35 à la suite d'un incendie sur le réacteur d'un de ces appareils quelques instants avant le décollage, un responsable du programme Joint Strike Fighter au Pentagone avait déclaré que les négociations avec Lockheed Martin au sujet de la livraison d'un huitième lot de F-35 avaient été temporairement stoppées, en attendant la réponse de l'enquête.

Mais selon Joe DellaVedova, un porte-paroles du programme JSF, ce dernier a déclaré dans un communiqué que "les négociations du contrat, entre le bureau du programme Joint Strike Fighter et le maître d'œuvre Lockheed Martin continuent, en dépit de l'incident survenu sur le réacteur sur la base aérienne de Eglin".

De son côté, Bennett Croswell, le Président Directeur-Général du motoriste Pratt & Whitney, a affirmé que son entreprise continue à travailler et à coopérer avec le Pentagone, même avec l'enquête en cours, qui déterminera les causes de cet incident. Les résultats de cette enquête permettront d'améliorer et, si il y a besoin, d'apporter des modifications sur les réacteurs F135 des avions de chasse F-35.

Les négociations actuelles entre le gouvernement et l'avionneur américain portent sur la signature d'un nouveau contrat qui prévoit la livraison de F-35 supplémentaires, au sein d'un huitième lot. Des négociations qui vont bon train et qui seraient sur le point d'aboutir "vers la fin de l'été", si l'on en croit une porte-paroles de chez Lockheed Martin.

Photo : (c) LM - F-35 avec la post-combustion enclenchée.

Partager cet article

Commenter cet article