Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

L'Ukraine perd (encore) deux Su-25

L'Ukraine perd (encore) deux Su-25

Depuis quelques jours maintenant, l'Ukraine accuse régulièrement la Russie d'abattre ses avions de chasse et de transport qui survolent l'Est de l'Ukraine, où des combats au sol font rage, entre les forces armées ukrainiennes et les séparatistes pro-russes.

C'est, à ma connaissance, aux alentours de la mi-Juillet que les premières déclarations de ce type sont apparues, lorsque les rebelles pro-russes ont affirmé avoir abattu un avion de transport Antonov An-26. Cependant, le Ministre de la Défense et le Président ukrainien, ainsi qu'un porte-paroles du Conseil de Sécurité Nationale et de Défense ont déclaré que l'appareil volait à une altitude trop élevée (21.000 pieds - environ 6,400 km). Ils ont alors évoqué la possibilité que l'avion de transport a été abattu par un missile air-air, tiré par un avion de chasse russe, provenant, à fort priori, d'une base aérienne russe, qui se trouve à proximité de la frontière avec l'Ukraine, et qui dispose d'un escadron d'une quarantaine de Mig-29 "Fulcrum".

Le 14 Juillet, Kiev avait alors pris la décision de suspendre les vols de ces aéronefs au-dessus de l'Est de l'Ukraine, en attendant de connaître les résultats définitifs de l'enquête sur le crash de l'avion de transport An-26. Il est difficile de savoir si cette décision a été appliquée, étant donné les accusations de Moscou indiquant qu'un Su-25 se trouvait près du Boeing 777 de Malaysia Airlines, qui a été abattu, et que d'autres aéronefs ont été également abattus dans les jours suivants...

L'Ukraine a par ailleurs ajouté que Moscou avait également abattu un avion d'attaque au sol Su-25 le Mercredi 16 Juillet, à l'aide, ici aussi, d'un missile air-air. A cela, la Russie de Vladimir Poutine avait répondu que ces dires étaient totalement faux.

Cependant, dans ces accusations, où les preuves ne sont pas toujours au rendez-vous, l'Ukraine continue d'affirmer que la Russie abat ses avions de chasse. En effet, dans un communiqué publié hier Mercredi 23 Juillet par le Ministère de la Défense ukrainien, l'Ukraine annonce que deux Su-25 de sa force aérienne ont été abattus dans la région de Donetsk, alors que les avions participaient à une mission de Close Air Support (Appui Aérien Rapproché).

Un porte-paroles de l' "opération anti-terroristes", lancée depuis plusieurs semaines dans l'Est de l'Ukraine, affirme que les Su-25 ont été touchés par des missiles tirés depuis la Russie. Le Conseil de Sécurité Nationale et de Défense ukrainien précise que "le lancement des missiles a été effectué depuis le territoire de la Russie". Les avions d'attaque au sol "ont été abattus à l'altitude de 5200 mètres", à quelques kilomètres de la zone du crash du vol MH17, qui a fait 298 victimes.

Cependant, c'est une autre histoire qui est racontée par un porte-paroles militaire, cité par l'AFP : "malgré des leurres thermiques lancés par les pilotes, les appareils ont été touchés par des missiles sol-air tirés par les rebelles dans une zone proche du village de Dmitrivka", dans la région de Donetsk. Ce même militaire ajoute que "les pilotes ont réussi à s’éjecter au-dessus de la zone contrôlée par les forces séparatistes", et que Kiev ne sait pas si ils sont en vie, capturés par les rebelles, ou décédés.

_________________________________________________________________________________________________

Photo : (c) Ministère de la Défense ukrainien - Su-25 en vol.

Partager cet article

Commenter cet article