Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un Mig-29K de la Marine indienne a subi des dégâts lors d'un appontage

Un Mig-29K de la Marine indienne a subi des dégâts lors d'un appontage

Entre 2004 et 2010, l'Inde a commandé auprès de l'avionneur russe Mikoyan-Gourevitch (Mig), une flotte d'environ 30 Mig-29K, dont au moins 24 sont des monoplaces, destinés aux opérations aériennes, et 3 qui sont utilisés pour la formation et l'entraînement. Leur entrée en service opérationnel, sur le porte-avions Vikramaditya, a été effective en Février 2010.

Cependant, lors de l'appontage sur l'unique porte-avions indien, le train d'atterrissage avant de l'appareil de l'un de ces Mig-29K a été abîmé. En effet, le pilote et son appareil, qui a décollé de la base aéronavale de Hansa, sur la côte Ouest de l'Inde, n'a pas réussi à attraper le brin n°1 ou n°2, alors que le Vikramaditya se trouvait en Mer d'Oman.

Selon un officiel indien, ce dernier a alors remis les gaz pour redécoller du porte-avions, sans s'être aperçu qu'il avait réussi à attraper le brin n°3. Le Mig-29K s'est alors brusquement arrêté, et le train d'atterrissage avant a subi des dégâts.

Sur les porte-avions, des brins d'arrêts, en général trois exemplaires, sont disposés en travers du pont d'envol, pour permettre aux pilotes, et avec l'aide des crosses d'appontages, d'apponter et de s'arrêter.

Photo : Un Mig-29KUB (biplace), de la Marine indienne

Partager cet article

Commenter cet article

CH 09/06/2014 06:41

N'est ce pas la procedure habituelle de remettre les gazs lorsque les roues touchent le pont ?

Defens'Aero 09/06/2014 10:28

Oui effectivement. Mais j'ai traduis ce que l'officiel indien a déclaré. Après, il y a peut être autre chose qui a "cassé" à côté.