Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Des F/A-18 Super Hornet mènent des missions de reconnaissance au-dessus de l'Irak

Des F/A-18 Super Hornet mènent des missions de reconnaissance au-dessus de l'Irak

Depuis maintenant plusieurs semaines, l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) a conquis plusieurs villes comme Mossoul, dans le Nord de l'Irak, ou la région de Kirkouk, dans l'Est. Une conquête fulgurante et qui, dans les premiers jours, a rencontré peu de résistance de la part de l'armée irakienne. Cependant, le 14 Juin, elle a lancé une contre-offensive, visant à reprendre certaines villes. De plus, les autorités à la tête du pays ont déclaré qu'un schéma a été mis en place, pour protéger la capitale Bagdad des jihadistes de l'EIIL.

Dans le même temps, les Etats-Unis ont publié un communiqué, qui indique que le porte-avions USS George H.W Bush (CVN 77) a été envoyé dans les eaux du golfe arabo-persique, accompagné du croiseur USS Philippine Sea, et du destroyer USS Truxtun. En plus de ces navires, le navire de transport amphibie de l'US Navy, USS Mesa Verda, arriverait dans la même zone que les trois navires précédents. Ce bâtiment dispose à son bord d'environ 550 Marines et des V-22 Osprey, qui peuvent intervenir en quelques instants en Irak, en particulier pour protéger et/ou secourir les employés de l'ambassade américaine, ainsi que les ressortissants américains présents sur place.

Dans une déclaration faite hier Jeudi 19 Juin devant des journalistes à la Maison Blanche, le président Obama a tenu a préciser que son pays va envoyer 300 conseillers militaires, qui auraient pour mission "d'entraîner, d'assister et de soutenir" les forces armées irakiennes. De plus, le président a également affirmé qu'une intervention "ciblée et précise" de la part d'avions de chasse pourrait être lancée, "lorsque cela sera jugé nécessaire".

Pour faciliter ces possibles frappes aériennes, trois ans après le départ des armées américaines d'Irak, les aviateurs des quatre Strike Fighter Squadron (VFA-15 ; VFA-31 ; VFA-213 ; VFA-87) ont lancé des missions de reconnaissance au-dessus de l'Irak, en coopération avec des drones américains. Ce porte-avions dispose de F/A-18C et A Hornet, ainsi que des F/A-18E Super Hornet. On retrouve également les EA-18G Growler, destinés à la guerre électronique, ainsi que des E-2 Hawkeye.

Pour soutenir l'Irak face à ces menaces, le président iranien Hassan ROHANI a déclaré que son pays pourrait envisager une coopération avec les Etats-Unis, afin de contrer l'avancée jihadiste. Cependant, Téhéran précise qu'il n'est pas question que son pays envoie des militaires au sol en Irak.

Photo : (c) US Navy - Catapultage d'un F/A-18E Super Hornet, de la VFA-213

A lire : Irak - L’offensive des jihadistes est aussi une bataille pour le contrôle de l’eau

Pour aller plus loin : Irak : Face à l'armée sunnite.

Partager cet article

Commenter cet article