Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un Mirage 2000D largue la première GBU-12 en Centrafrique

Un Mirage 2000D largue la première GBU-12 en Centrafrique

L'Etat-Major des Armées a indiqué qu'un détachement français a été attaqué par un groupe rebelle Lundi 05 Mai, alors qu'il participait à une mission de reconnaissance depuis Bossangoa vers Paoua, une ville dans l’extrême Nord-Ouest de la Centrafrique.

Après avoir reçu des informations indiquant qu'un groupe "lourdement armé, d’un volume d’une quarantaine d’individus" arrivait sur les militaires français, ces derniers se sont positionnés au niveau de la commune de Boguila afin d'intercepter les rebelles circulant sur des pick-ups et des motos, selon l'EMA.

Pendant plus de trois heures, les combats ont fait rage entre les rebelles et les soldats français du GTIA Dragon, composé d'éléments du 12ème Régiment de Cuirassiers et du RMT (Régiment de Marche du Tchad). Pour contrer les attaques des adversaires, les militaires français ont utilisé des mortiers de 81mm ainsi que des missiles anti-chars MILAN et ERYX. De plus, une patrouille de Mirage 2000D a décollé de N'Djamena au Tchad, pour venir porter assistance aux soldats engagés face à des attaquants "manœuvrant avec agressivité". Après quelques Show Of Force (SOF), les pilotes et le FAC (Forward Air Control) au sol ont pris la décision de frapper les rebelles avec une GBU-12.

Les combats ont pris fin à la tombée de la nuit, ce qui a permis aux rebelles de se désengager et de fuir la zone des combats. Il est difficile de donner un bilan précis et officiel, mais selon le porte-paroles des Armées, l'armée française "pense avoir détruit une partie de la colonne adverse" et "plusieurs individus armés" ont été tués. Du côté des militaires français, aucun soldat présent sur les lieux des combats n'a été blessé.

L'identité et l'origine des assaillants est, pour l'instant, elle aussi difficile à connaître. Mais il pourrait s'agir de combattants de l'ex-Seleka, qui ont récemment attaqué trois villages centrafricains, dans le Nord-Ouest du pays, faisant plus de 75 morts.

Photo : EMA - Photo des combats entre les soldats français et rebelles. Plus de photos ici.

Vidéo : Images de ces mêmes combats, avec explosion de la GBU-12.

Partager cet article

Commenter cet article