Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le congrès américain sauve, encore une fois, l'A-10 Thunderbolt II

Le congrès américain sauve, encore une fois, l'A-10 Thunderbolt II

Avec les difficultés budgétaires et les divers financements aux quels l'US Air Force doit faire face, celle ci a dû faire des choix, que ce soit au niveau du personnel, avec la réduction de son effectif, ou avec la suppression de son parc aéronautique des avions les plus anciens.

C'est le cas en particulier pour l'A-10 Thunderbolt II, développé par Fairchild dans les années 70, pour contrer une possible agression de l'URSS, lors de la Guerre Froide. Construit autour de son puissant et volumineux canon GAU-8 Avenger de 30 mm, et qui peut tirer jusqu’à 3.900 projectiles à la minute, d'où son surnom du "tueur de chars". Mais avec la chute de l'Union Soviétique et la fin des tensions entre les deux blocs, son avenir était incertain. Pourtant, il allait devenir l'appareil indispensable dans tous les futurs conflits de la planète (Guerre du Golfe, Irak, Afghanistan, Libye), avec ses missions de Close Air Support (Appui Aérien Rapproché).

Critiqué pour son caractère trop "mono-mission", selon les propos du commandant de l’Air Combat Command, l'appareil d'attaque au sol a été sauvé du retrait en 2013 grâce au Congrès américain, qui a voté une loi et qui interdisait à l'US Air Force de "de retirer, de se préparer à retirer ou de stocker" les Warthog. (Source : Opex360).

Le 08 Mai dernier, la commission qui s'occupe des questions de Défense et des institutions militaires aux Etats-Unis a voté une loi devant le Congrès qui permet aux 310 A-10 Thunderbolt de continuer à voler au sein de l'US Air Force en 2015 et qui permet également de bloquer toutes les dispositions permettant de préparer un retrait de l'appareil. Lors du vote, 600 millions de dollars ont été débloqués pour le Département de la Défense américain.

L'amendement, d'abord refusé lors d'un premier vote, a été proposé par le démocrate de l'Etat de l'Arizona Ron Barber, la sénatrice Vicky Hartzler (Missouri) et son homologue masculin Austin Scott (Géorgie), tous deux du parti Républicain. Lors du deuxième vote, la mesure a finalement été adoptée avec 41 voix pour, et 20 contres.

Les pilotes de chasse américains de l'US Air Force pourront encore pendant quelques temps continuer à faire rugir le canon de 30mm et à s'entraîner aux missions de Close Air Support, avant que le F-35 Lightning II, de Lockheed Martin ne reprenne cette mission, une fois son développement et ses essais terminés.

Photo : Neil Jones - A-10 Thunderbolt II.

Partager cet article

Commenter cet article