Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Une dizaine de jihadistes tués par une frappe aérienne française au Mali

Une dizaine de jihadistes tués par une frappe aérienne française au Mali

La région du Nord-Mali est loin d'être complètement sécurisée et les jihadistes, depuis quelques temps, tentent de se réorganiser pour continuer la lutte face aux soldats français. Mais l'armée française maintient une pression constante sur ces groupes.

En effet, dans la nuit du 04 au 05 Mars, une dizaine de jihadistes affiliés à Al-Qaïda, ont été tués par une frappe aérienne dans la vallée de l’Amettetaï, au sein de la région de l'Adrar des Ifoghas, selon un communiqué du Ministère de la Défense. Jean-Yves Le Drian avait précisé au Figaro que «Nous avions repéré une dizaine de djihadistes qui manipulaient des lance-roquettes autour d'une cache d'armes dans l'Adrar».

Les terroristes, qui transportaient des roquettes de 122mm dont l'une aurait été mise à feu, ont été rapidement identifiés à l'aide un drone Reaper de l'Escadron de Drones 1/33 "Belfort", stationné sur la base aérienne de Niamey au Niger.

Quelques instants plus tard, des Mirage 2000D, basés à N'Djamena au Tchad ont rejoint la zone de travail où avaient été aperçus les individus. Des hélicoptères Tigre de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre ont également été impliqués au cours de cette opération anti-terroriste.

Une source du journal Le Figaro indique que ces individus ont pu appartenir au groupe jihadiste qui a tiré sur deux hélicoptères Gazelle, le 20 Février dernier. Un hélicoptère a été touché par des balles de calibre de 7,62 mm, mais avait pu se poser sans subir des dégâts importants. Un militaire qui se trouvait à bord de l'appareil avait été légèrement blessé. Il a été évacué sur Gao pour y être opéré et a été rapatrié en France le lendemain.

Il est regrettable que les MQ-9 Reaper achetés par la France aux Etats-Unis ne soient pas armés, comme leurs homologues américains. Dans ce cas, la menace que représente ces terroristes aurait pu être traitée plus rapidement. Selon l'Etat-Major français, 2.300 militaires sont déployés pour l'Opération Serval.

Photo : EMA - Ravitaillement d'un Mirage 2000D au dessus du Mali.

Partager cet article

Commenter cet article