Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un trafic de pièces destinées aux F-4 Phantom iraniens démantelé

Un trafic de pièces destinées aux F-4 Phantom iraniens démantelé

Un quotidien grec a révélé qu'un trafic de pièces pour les appareils F-4 Phantom, destinées à l'Iran, a été démantelé.

Une enquête, ouverte avant 2012, entre l'agence gouvernementale américaine Homeland Security Investigations et le département des Drogues et Armes de l'agence grecque de lutte contre les crimes financiers a permis de faire cesser ces transferts.

Les investigations avaient débuté lorsque les autorités ont repéré des pièces détachées de F-4 Phantom, en partie emballées sur le territoire grec.

Les pièces étaient envoyées depuis la commune de Binyamina, proche la côte Ouest en Israël. Par la suite, ces outils transitaient vers la société fantôme grecque Tassos Karras, à Athènes. Une étude a réussi à déterminer le propriétaire, et il s'agit d'un ressortissant britannique vivant en Grèce, mais qui reste introuvable.

Ces cargaisons, envoyées par des trafiquants d'armes en Israël, se servaient de cette société fantôme et de la Grèce comme pays tiers. Cela leur permettait de contourner l'embargo imposé par les Etats-Unis depuis 1979.

En Novembre 2013, et après la condamnation par un tribunal grec, les marchandises ont été confisquées et les passeurs ont été sanctionnés, sans que leur identité ne soit révélée.

Photo de couverture : Atterrissage d'un F-4E Phantom II à Téhéran, en Mars 2013. Source.

Partager cet article

Commenter cet article