Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Un Mirage IIIC couleur... rose bonbon !

Un Mirage IIIC couleur... rose bonbon !

Il y a des histoires qui restent dans les annales, et qui perdurent au fil du temps. Celle que je vais vous conter ici est digne des plus grandes rivalités entre les escadrons "adversaires".

Lors d'une soirée en 1979, alors que la fête de la St Eloi battait son plein sur la base aérienne 110 de Creil, des personnels de la mécanique de l'Escadron de Chasse 1/10 "Valois", et avec l'accord du chef de l'escadron, décident de jouer un petit tour aux aviateurs de l'Escadron de Chasse 2/10 "Seine".

En effet, en une nuit, toutes les personnes qui participaient au canular repeignirent le Mirage IIIC n°55 et immatriculé 10-RO, en couleur... rose bonbon !

Pour réussir cet exploit, les farceurs avaient reçu la complicité de plusieurs personnes, comme celle de l'officier de permanence, pilote au 1/10, qui réussi à distraire l'autre officier de permanence appartenant au 2/10 ; les Forces Aériennes Stratégiques, qui prêtèrent leur emplacement sur la base aérienne 110 ; ainsi que les commandos de l'air, qui sortirent du hangar l'appareil qui allait recevoir sa nouvelle couleur.

Le lendemain matin, alors que les pilotes devaient rejoindre les avions pour partir en mission d'entraînement, grosse panique au sein de la base aérienne : un appareil avait disparu ! Toute la base se lança à la recherche de l'avion, et comme cette dernière était recouverte d'un épais brouillard matinal, la visibilité était très faible. 09h00, rien. 10h00, toujours rien. 11h00, on cherche encore. Ce n'est que lorsque le brouillard se dissipa en fin de matinée que le commandant de la base aperçu l'appareil, à quelques mètres seulement de son bureau !

Le patron du 2/10 "Seine" a donc du se résigner à faire sa mission avec ce Mirage IIIC, peint en rose bonbon, et avec une belle moustache juste derrière le radôme... comme son pilote.

On pourrait croire que l'histoire se termine là... et bien non ! Car le "Seine" tenait absolument à prendre sa revanche :

En janvier 1980, alors que les deux escadrons "Seine" et "Valois" étaient en campagne de tir sur la base aérienne 126 de Solenzara, en Corse, se fut au tour du de l'EC 2/10 "Seine" de jouer un tour au "Valois" et d'obtenir, enfin, sa vengeance. De quelle façon ? Tout le mobilier de l'EC 1/10 "Valois" est alors tout simplement et bonnement déplacé sur le terrain de foot de la base aérienne.

Mais ne voulant pas finir sur une défaite, le 1/10 décida alors de répliquer lors de la St Eloi de la même année. Des aviateurs malins du 1/10 décidèrent alors de murer le bureau du patron du 2/10, en y enfermant quelques poules...

Des rivalités entre escadrons, amicales et toujours plaisantes à conter aux plus jeunes et aux passionnées, qui font perdurer les traditions et le "spirit" au sein des différentes générations de pilotes et de mécaniciens dans l'Armée de l'Air française.

Photos : Le Mirage IIIC n°55, codé 10-RO lors d'un vol - Copyright / Source : SIRPA Air / www.traditions-air.fr

Un Mirage IIIC couleur... rose bonbon !

Ce même Mirage IIIC, au roulage, où l'on voit clairement le dessin de la moustache.

De plus, on remarquera l'absence de peinture entre le radôme et le devant de la verrière. Ceci s'explique par le simple fait que la peinture n'était pas complètement sèche avant le décollage, et par mesure de sécurité, cet endroit avait été dépeint pour éviter des éclaboussures avec la vitesse et gêner la vue du pilote. 

Partager cet article

Commenter cet article