Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Red Flag 14-1 est lancé !

Red Flag 14-1 est lancé !

Le plus intense et le plus réaliste des exercices qui existent vient d'être lancé. Il s'agit de l'incontournable Red Flag, sur la base aérienne de Nellis, dans le Nevada.

Avec un "range" d'une superficie de 111km sur 190km, les appareils de différentes nations conviées à cet exercice peuvent s'entraîner dans des conditions optimales, proches de la réalité.

L'événement, organisé par le 414th Combat Training Squadron (Escadron d'entraînement au combat) qui vole sur F-16, est organisé plusieurs fois dans l'année. Des missions air-air et air-sol sont ainsi réalisées et il y a environ deux sorties aériennes par jour, et pendant deux semaines. Une activité intense pour les pilotes, tout comme le personnel présent au sol.

Cette année, outre les habituels F-16 et F-15 du 64th et 65th Aggressor Squadrons, plusieurs autres escadrons américains seront invités du 21 Janvier au 15 Février.

Du côté des Etats-Unis et de l'US Air Force, des F-15E et des F-22 Raptor vont participer à l'exercice. Il y aura également des bombardiers furtifs B-2 du 13th Bomb Squadron. L'US Navy envoie elle aussi des appareils, comme des EA-6B Prowler et des EA-18G Growler.

Parallèlement à ces appareils américains, des avions de chasse britanniques et australiens vont participer à l'exercice. Le Royaume-Uni envoie des Tornado GR.4 du 9 Squadron basés à Marham, des Typhoon du 6 Squadron stationnés sur la base de Leuchars, et enfin, un E-3D Sentry du 8 Squadron de la base de Waddington.

La Force aérienne royale australienne déploie quant à elle environ 300 personnels avec des F/A-18 Hornet du 77 Squadron et des E-7 Awacs.

Des photos de l'exercice sont disponibles sur la page Internet de la base aérienne de Nellis, sur le site officiel de la Force aérienne royale australienne, ou encore, sur l'album photos de l'exercice de la Royal Air Force britannique.

Photo de couverture : Un F-22 Raptor américain atterrit sous le regard d'un Tornado anglais.

Décollage de deux F/A-18 Hornet australiens, sur la base de Nellis.

Décollage de deux F/A-18 Hornet australiens, sur la base de Nellis.

Partager cet article

Commenter cet article

Denis 31/01/2014 22:14

On fait bien de ne pas y participer surtout!!

James 31/01/2014 19:38

Sauriez-vous pourquoi les Français ne sont du lot?

James 01/02/2014 12:45

Ok merci. C'est dommage, c'est tout de même un bon entraînement!

The Flying Men 31/01/2014 21:02

Ils n'ont pas été invités. Et cet exercice coûte par les USA ET pour la France lorsqu'elle y participe.

Greg 31/01/2014 20:20

Ils ont peur du rafale