Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Les raisons du crash d'un B-1 Lancer

Les raisons du crash d'un B-1 Lancer

Le 19 Août dernier, un Rockwell B-1B Lancer s'écrasait dans le Montana alors qu'il était en mission d'entraînement. Les pilotes avaient réussi à s'éjecter, avec des blessures mineures.

Le rapport d'enquête a déterminé la raison principale de l'accident :

Lorsque les bombardiers B-1 Lancer veulent rabattre leurs ailes vers l'arrière, une chicane s'aplatie pour permettre à l'aile de se mouvoir vers l'arrière. Et il s'agit de cette pièce là qui s'est détachée lors de l'action.

Dans sa volée, elle a percuté l'endroit où circule le kérosène dans l'avion, ce qui créa une fuite. Mais étant donné que l'indicateur de perte de kérosène se situe au sein même du réservoir et non le long du circuit, le dispositif d'alerte n'a pas détecté la fuite.

Le kérosène a pris feu, des explosions ont eu lieu et l'avion à 318 000 000$ (231.172.008€) a inévitablement plongé vers le sol.

Le rapport exclu toutes erreurs humaines des pilotes du 28th Bomb Wing, basé à Ellsworth (Dakota du Sud) et il ne dit pas pourquoi cette pièce s'est détachée.

Le Rockwell (aujourd'hui Boeing) B-1B Lancer est un bombardier stratégique à long rayon d’action capable d’effectuer des missions à basse altitude et à grande vitesse pour pénétrer dans les positions ennemies. Développés lors de la Guerre Froide, ils ont été transformés pour être capables de mener des frappes conventionnelles. Ils participeront à des opérations au Kosovo, en Afghanistan et en Irak. Les 100 appareils construits sont capables d'emporter 50 tonnes de bombes, et de voler à Mach 1,25.

Lieu du crash du B-1B Lancer dans le Montana.

Lieu du crash du B-1B Lancer dans le Montana.

Partager cet article

Commenter cet article