Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Le Charles de Gaulle met cap à l'est pour l'opération "Bois Belleau"

Le Charles de Gaulle met cap à l'est pour l'opération "Bois Belleau"

Le porte-avions Charles de Gaulle, accompagné de son groupe aéronaval embarqué se dirige vers le nord de l’Océan Indien et le golfe arabo-persique pendant trois mois, alors qu'il vient de passer une dizaine de jours en mer, pour qualifier les jeunes pilotes opérationnels à l'appontage de jour, comme de nuit. Un passage obligatoire pour que les pilotes puissent être envoyés en opération.

Il est escorté par une multitude de bâtiments de la Marine Nationale, qui sont :

- La frégate de défense anti-aérienne "Forbin"

- La frégate anti sous-marine "Jean de Vienne"

- Le pétrolier-ravitailleur "Meuse"

- Un sous-marin nucléaire d’attaque.

En plus des navires de guerre, il embarque également :

- 10 Rafale

- 10 Super-Etendard Modernisés

- 2 Hawkeye

- 5 hélicoptères, dont : deux Dauphin, une Alouette et deux Caracal. Les deux derniers proviennent de l’organisme à vocation interarmées.

L'envoi du porte-avions permettra aux marins de s'entraîner avec l’Arabie Saoudite, le Qatar et les Emirats Arabes Unis. Etant donné que l'USS Harry S. Truman (USA) sera présent dans la même zone, une étroite collaboration opérera entre les deux armées, pour une durée de cinq semaines.

Depuis 2001, c'est la sixième opération dans le nord de l'Océan Indien. C'est donc un lieu bien connu pour la Marine. La mission s'achèvera au mois de Février 2014.

Photo de couverture : Catapultage imminent pour ce SEM. Copyright : Chasse embarquée

Partager cet article

Commenter cet article