Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Defens'Aero

Collision en vol entre deux F-16C : Un manque de sommeil pour l'un des deux pilotes

Collision en vol entre deux F-16C : Un manque de sommeil pour l'un des deux pilotes

Au début du mois d'Août 2013, deux F-16C du 113e Escadre Air National Guard s'étaient percutés en vol. Un appareil avait réussi à se poser sur sa base mais l'autre pilote avait dû s'éjecter.

Le rapport d'enquête concernant cet accident a été publié Mercredi et il est sans appel. Un des deux pilotes manquait de sommeil.

En effet, au cours des 48 heures qui ont précédé la collision, le pilote n'avait dormi que 4 heures. Or, pour qu'un pilote soit pleinement opérationnel lors d'une mission, celui doit avoir un minimum de 10 heures de sommeil.

La cause est en fait la double vie que menait le pilote. Un coup il effectuait des vols dans le civil, et la nuit, il entraînait de jeunes pilotes au vol de nuit.

Le rapport indique que le manque de sommeil induit des "jugements dépréciés, il réduit la vigilance, le pilotage devient plus difficile, et les réponses à apporter à des situations de conduite d'urgence sont plus longues à prendre".

Le pilote, dont l'identité n'a pas été révélée par l'US Air Force, a déclaré qu'à l'époque, il pensait "être capable de voler". Il a rajouté : "J'avoue que je m'étais lourdement trompé dans cette auto-évaluation".

La mission consistait à montrer à un jeune pilote comment intercepter un aéronef. Cependant, l'instructeur en tord n'a pas fait attention à l'alarme qui indiquait que les aéronefs étaient trop proche. L'appareil a touché, avec son aile droite, la partie arrière de l'autre avion. L'escadron qui effectuait cet exercice est régulièrement appelé à réaliser des missions d'interception dans l'espace aérien des Etats-Unis.

Hormis la perte d'un appareil, les dégâts du F-16C ramené à la base ont été estimés à environ 1,1 millions de dollars.

Partager cet article

Commenter cet article